CHALHOUB REMODÈLE LA BEAUTÉ

Le groupe Chalhoub, pionnier de la distribution de luxe au Moyen-Orient, a revu l’agencement de ses parfumeries Faces-Wojooh. The Beauty Makers, sa nouvelle entité transversale, inscrit la marque enseigne dans le digital, les réseaux sociaux et les indie brands.

1. UNE PARFUMERIE, DEUX NOMS
Wojooh ou Faces ? Après avoir apposé ces deux enseignes au-dessus de ses parfume- ries pendant cinq années pour la première et quinze ans pour la seconde, le groupe Chalhoub (49 % de son C.A. en beauté) a tranché : les deux noms figureront sur le fronton de ses 78 magasins situés principalement dans une dizaine de pays du Moyen-Orient (*).

 

2. CONCEPT NEXT GENERATION
Ce changement s’accompagne d’une refonte complète des lieux de vente. « Nous avons voulu répondre à notre clientèle transgénérationnelle par un concept hybride où elle peut aussi bien trouver l’univers des marques iconiques, ainsi que les tendances de la beauté via des marques indies exprimées en pods expérientiels. Depuis toujours, le groupe Chalhoub a été le fournisseur des grandes marques internationales. Nous y ra- joutons maintenant la notion de tendances et de découverte, rappelle Joffrey Chartier, directeur général The Beauty Makers (groupe Chalhoub).Nous devons renouer avec nos valeurs de proxi- mité, d’authenticité et inspirationnelles à travers une offre adaptée à nos clients et suffisamment flexible pour accompagner leur évolution. »

 

3. MARQUES ICONIQUES ET INDIE BRANDS
L’offre est implantée par univers : marques internationales iconiques, spécialistes du make-up, rotonde de parfums réunissant les fragrances des grandes griffes, mais aussi celles des marques de niche et celles de la marque enseigne du groupe Chalhoub, Ghawali, sans oublier le concept Beauty Nation regroupant des indie brands. « Nous envisageons de faire vivre seul ce nouvel espace Beauty Nation à travers des pop-up stores, et sur le Net. Nous pourrions également l’attribuer sous forme de concession à des retailers qui s’interrogent sur le référencement d’indie brands dans leurs points de ventes », précise Joffrey Chartier. Dans ce nouveau concept Faces-Woojoh, les services ont été développés notamment avec la location d’une surface à un spécialiste local de la coiffure, de la manu- cure-pédicure, et avec de nouvelles propositions de gifts (boîtes, sacs, applications pour aider au choix…). La première boutique Next Generation a été ouverte en mai dernier dans le Mall of the Emirates à Dubaï. Une autre est prévue en juillet à Ryad Park.

 

4. UNE VERSION POUR LES COMMUNITY MALL
Le concept existe aussi dans une version pour des parfumeries Faces-Wojooh de superficies plus modestes de 120 m2 en moyenne, situées dans de plus petits centres commerciaux. La première a été inaugurée en décembre 2018 à Dubaï dans le community mall Spring Souk. Ce petit format a été imaginé de façon à être très flexible tant dans son aménagement que dans son offre. À l’entrée, un espace Social Discovery permet toutes les semaines de découvrir des nouveautés. Les produits ou les marques absents, faute de place, peuvent être commandés sur le site marchand Faces-Wojooh à partir de tablettes disponibles dans le magasin (livraison en deux heures).

 

5. CONCEPTEUR DE MARQUES
Le groupe Chalhoub compte aussi enrichir l’offre de ses parfumeries avec ses propres marques. Wow by Wojooh vient d’être redesignée et rebaptisée Wow Beauty Forward. Une autre, Ayuni, proposant des lentilles de contacts colorées, est prévue en septembre. Du maquillage, fruit d’une cocréation avec la célèbre influenceuse koweïtienne, Fouz Alfahad (3 M de followers), a été lancé en avril. Chalhoub compte aussi sur son incubateur Greenhouse (voir Cosmétiquemag n°204 p.8) pour trouver de nouvelles pistes de développement. « Le groupe est un constructeur de marques qui lui appartiennent et qui ne lui appartiennent pas. Le but n’est pas de remplacer les grandes griffes de la beauté, au contraire, elles doivent être représentées dans nos parfumeries à la hauteur de leur présence sur le marché. Notre offre propre est complémentaire », rassure Joffrey Chartier directeur général de la nouvelle unité The Beauty Makers en place depuis début 2019. Cette structure transversale est en charge des concepts beauté du groupe, du développement du portefeuille de marques, qu’elles soient créées, incubées ou sourcées ainsi que de la communication. Elle a ainsi travaillé sur le concept Faces Next Generation, la nouvelle plateforme de communication (lancement des parfumeries avec le claim « Live Your Beauty », les vingt ans de Faces au second semestre 2019) et sur la refonte du site marchand, de la plate- forme sociale en février dernier.

Facebook
Twitter
LINKEDIN