LE NATUREL N’EST PLUS UN VERNIS

Le marché du vernis à ongles, à la baisse depuis 2015, voit dans la vague naturelle un levier de croissance. Les fournisseurs travaillent la composition pour répondre aux exigences de naturalité sans compromettre la performance produit.


Cet article est réservé aux abonnés

- Vous êtes abonné(e), identifiez-vous dans la colonne de droite.
- Vous n'êtes pas abonné(e) : Découvrez nos offres d'abonnements !

Facebook
Twitter
LINKEDIN