Beauty Matching Engine s’invite chez les distributeurs

Nidhima Kohli, passionnée de beauté, d’analyse prédictive, s’est lancée dans la beautytech avec la plateforme BtoC, My Beauty Matches équipée de la technologie IA, Beauty Matching Engine, qu’elle commercialise maintenant auprès des marques et des enseignes.

La finance mène à… la beauté

Après Huda Kattan, fondatrice avec succès du maquillage Huda Beauty, une autre ex-spécialiste des placements bancaires a créé son business beauté, également par passion pour les cosmétiques et faute de trouver les produits adéquats sur le marché : Nidhima Kohli. « J’ai appris lors d’une formation à la London College Beauty que l’hygiène de vie, l’environnement, mais aussi l’appartenance ethnique avait un impact sur la peau, explique-t-elle. Quand je demandais conseils aux vendeuses, elles ne connaissaient pas toujours tous les produits et elles n’étaient pas toujours impartiales. » En 2012, elle ouvre donc My Beauty Matches, au Royaume-Uni. Ce site donne des conseils personnalisés en fonction de plusieurs critères, suggère ensuite, en toute objectivité, les crèmes, shampooings, maquillage les plus adaptés, compare leurs prix de vente et redirige vers les e-shop des marques et des distributeurs partenaires (Harrods, Harvey Nichols, Liberty, Aveda, Bene‰ t – groupe Lauder‹ –, bareMinerals –‹groupe Shiseido‹–, etc.). Au-delà du site en lui-même, c’est la technologie d’intelligence arti‰ cielle embarquée, Beauty Matching Engine, imaginée par Nidhima Kohli qui a fait son succès auprès des consommateurs (communauté de 100 000 personnes, croissances mensuelles de 200 %), mais aussi auprès des marques et des retailers. Puisque Beauty Matching Engine dresse rapidement des pro‰ ls de clients, analyse leurs comportements d’achats et surtout en déduit des prévisions d’achats complémentaires personnalisés.

Plus de 18 millions de recommandations beauté

« Avec Beauty Matching Engine, le taux de conversion des consultations en achats peut progresser de 30 à 300 % selon la marque et le site », déclare Nidhima Kohli. En août, la jeune femme décide de commercialiser sa technologie auprès des professionnels de la beauté. «‹Nous allons la lancer chez „ e French Pharmacy à Londres et nous sommes en contact avec l’un des plus gros retailers beauté en Grande-Bretagne pour équiper son site marchand, mais aussi ses magasins, indique-t-elle, j’envisage de la présenter en France, en Amérique du Sud et en Inde. » Sa technologie récompensée de l’European Data Science & IA Award pour la meilleure expérience client, devant Zalando et Accenture, a, à ce jour, réalisé plus de dixhuit millions de recommandations beauté, selon Nidhima Kohli animée par le même esprit entrepreuneurial que son père, à ses côtés dans cette aventure familiale. Son entreprise de sept salariés vient de déménager de Londres pour le Luxembourg, en prévision du Brexit. L’année prochaine, elle compte franchir une nouvelle étape grâce à une levée de fonds prévue au plus tôt à la ‰ n 2019.

Maryline Le Theuf

Facebook
Twitter
LINKEDIN

Cher(e)s abonné(es),

Dans ce contexte de crise sanitaire, nous avons pris la décision de ne plus imprimer nos éditions jusqu’à la sortie de cette période difficile. Afin que nous puissions continuer à vous fournir votre magazine par email, merci de renseigner votre adresse email ci-dessous.