DOSSIER INSTITUTS – Des clics plutôt qu’une claque

Alors que ces trois dernières années ont vu la disparition de 6 700 instituts, le nombre d’auto-entrepreneurs n’a cessé de grossir jusqu’à atteindre 10 000 unités. Car les consommateurs veulent aujourd’hui un accès rapide, facile, pratique aux prestations esthétiques. D’où le développement des manucures, des soins, des coiffeurs à domicile. En regard, les plateformes de rendez-vous en ligne ont investi le secteur offrant leur savoir-faire à l’ensemble des acteurs du marché, tout en se livrant une vive concurrence. L’enjeu est de taille. Seulement 3% des instituts seraient actuellement connectés à une plateforme.


Cet article est réservé aux abonnés

- Vous êtes abonné(e), identifiez-vous dans la colonne de droite.
- Vous n'êtes pas abonné(e) : Découvrez nos offres d'abonnements !

Facebook
Twitter