Le dioxyde de titane dans le viseur

©Adobe Stock

Employé dans de nombreux secteurs en tant que colorant blanc et filtre anti-UV, le dioxyde de titane est pointé du doigt en France et en Europe en raison de risques possibles sur la santé.


Cet article est réservé aux abonnés

- Vous êtes abonné(e), identifiez-vous dans la colonne de droite.
- Vous n'êtes pas abonné(e) : Découvrez nos offres d'abonnements !

Facebook
Twitter