BAROMÈTRE – GMS et pharmacies desservent les ventes

©DR

Si elle a longtemps été le bon élève de l’hygiène-beauté. L’officine continue à perdre des acheteurs et des ventes en valeur comme en volume. « Il y a toujours moins d’unités achetées. L’univers est pénalisé par les circuits généralistes, maisaussi par la pharmacie. » Anaïs Dupuy, Business Development Manager Kantar Worldpanel.


Cet article est réservé aux abonnés

- Vous êtes abonné(e), identifiez-vous dans la colonne de droite.
- Vous n'êtes pas abonné(e) : Découvrez nos offres d'abonnements !

Facebook
Twitter
LINKEDIN