Comparés à leurs homologues anglo-saxons, les grands magasins français réussissent à tirer leur épingle du jeu en adaptant leurs fondamentaux – – animations, offre et services – – aux tendances de consommation. Un modèle relayé par la presse américaine.


Cet article est réservé aux abonnés

- Vous êtes abonné(e), identifiez-vous dans la colonne de droite.
- Vous n'êtes pas abonné(e) : Découvrez nos offres d'abonnements !

Facebook
Twitter