1 avril 2017

Article

Sophie Robbe, centdegrés

Responsable du pôle innovation de centdegrés, Sophie Robbe a piloté Impressive, deuxième projet événementiel réalisé avec Pochet. À Hong Kong, lors de Cosmoprof en novembre dernier, ils ont présenté un flacon de vernis parfumé (Fiablia a créé le vernis) avec une framboise à l'intérieur. Une application au maquillage du travail réalisé pour La Panthère de Cartier et une innovation qui permet de croiser les savoir-faire.

DR

La matière qu’elle préfère

Ingénieur en matériaux, ma formation initiale, la matière est naturellement au cœur de mes préoccupations, précisément les procédés archaïques ou issus de nouvelles technologies. Je suis fascinée par la transformation de la matière, ce moment magique du passage d’un état à l’autre. Le verre m’attire tout particulièrement, qu’il soit soufflé à la bouche ou industriel. Aussi je privilégie l’expérimentation dans mon activité parallèle en bijoux contemporains, ce qui me permet de (re)découvrir divers matériaux.

Les sources qui l’inspirent

Tout ce qui nous entoure est une source d’inspiration, consciemment ou pas. Et l’art en général ... Je suis très admirative des artistes polyvalents, très présents à la Renaissance - où l’on pouvait être à la fois architecte, sculpteur, peintre, orfèvre (Brunelleschi, Vinci...). Mon artiste  « coup de cœur » : Anselm Kiefer, pour son appréhension de la matière et sa symbolique par rapport à l’histoire.

Les personnes qui ont compté

Yuji Kojima et Mayuli Morishita, un couple de créateurs japonais de joaillerie, à la tête de la maison Geodesique. Je suis partie travailler deux mois dans leur atelier : une expérience d’immersion forte qui m’aura laissé des traces de philosophie zen.

Les parfums qu’elle porte

Je suis très difficile sur le parfum avec qui j’ai un rapport spirituel, voire mystique, je suis notamment attirée par les odeurs à base d’encens, de myrrhe. J’ai longtemps porté Avignon de la série Incense de Comme des Garçons et dans d’autres contrées lointaines, mais tout aussi mystiques, Dzongkha de L’artisan parfumeur (esprit du Bhoutan). J’ai découvert il y a deux ans la marque berlinoise Friendly Fur et leur parfum Green Carnation (essence for new gentlemen : un unisexe à base d’oeillet) : une révélation ! Je ne le quitte plus depuis.

Son parcours1995 – 2001 : Diplôme d’ingénieur Sciences et Génie des Matériaux ; cursus Arts plastiques à Institut National des Sciences Appliquées (INSA) de Lyon. DEA Conception de produits et innovation, École Nationale Supérieure des Arts et Métiers (ENSAM) de Paris.2002 - 2009 : Cellule Innovation Packaging de Coty, puis rejoint Cinqpats.2010 : CAP Art du bijou et du joyau en candidat libre et création contemporaine de bijou et un projet personnel, Cvm Patientia.2013 : Rejoint centdegrés (design global).
Par Sabine de Seze Dernière mise à jour: 5 avril 2017