Les nouveautés à In-cosmetics 2018

DSM vise les millennials
Le producteur d’ingrédients néerlandais poursuit la démonstration de sa connaissance du consommateur final avec toute une collection de formules pour les millenials. Sept produits hybrides ou aux textures innovantes pour séduire cette cible, comme un Alp’Dry shampoo qui va rafraichir le cuir chevelu, ou l’UV Flash Tone, un fluide protecteur qui laisse la peau veloutée. Aussi applicable à des produits pour une cible jeune, le nouvel actif de DSM, le Bel-Even, va lutter contre les effets du stress en ciblant l’enzyme qui génère le cortisol dans la peau. Autre nouveauté, le Pentavitin touche un public plus large : il s’agit d’un véritable aimant à humidité pour contrer les effets desséchant de la pollution urbaine

LipoTrue raffermit la peau
La jeune société espagnole, fondée il y a deux ans, a présenté deux nouveautés lors d’In-Cosmetics Global. Versilin est un peptide biomimétique qui va renforcer le tissu conjonctif et les ligaments de la peau pour en augmenter la fermeté et restaurer l’élasticité. Sur le segment de l’hydratation et du glow, LipoTrue propose Årctalis. Il s’agit d’un actif marin aux propriétés lissantes et raffermissantes découvert lors d’une expédition au Groenland.

Clariant en rythme
Le chimiste suisse a annoncé lors du dernier In-Cosmetics Global à Amsterdam que tous ses développements auraient une approche durable. Sur ce même événement, Clariant a présenté deux nouveautés. Dédié au skincare, B-Circadin est fondé sur les avancées scientifiques sur les rythmes circadiens et va resynchroniser la peau pour gommer les signes de fatigue liés au stress et au manque de sommeil. Il est extrait d’une plante sud-coréenne, le lespedeza capitata. Pour le segment capillaire, Clariant propose une gamme de trois ingrédients conditionneurs baptisée Genadvance, à l’efficacité revendiquée comme supérieure aux quats actuels sur les produits rincés. Le Repair va avoir une action réparatrice, Life donne du volume aux cheveux fins, et enfin Hydra, certifié Ecocert, va hydrater.

Polymerexpert gélifie naturellement
La société de Pessac (33) a mis en avant son EstoGel M, un agent épaississant biosourcé à 90 % à partir d’huile de ricin. Il est destiné aux huiles polaiers à moyennement polaires pour former des gels transparents thixotropes, sprayables et offre de fortes propriétés suspensives. Stabilisant, il limite la recristallisation des cires et peut être utilisé avec des glycols ou des parfums.

Ashland instagrammable
Collant aux tendances, le producteur d’ingrédients a rassemblé ses nouveautés autour du thème selfie ready. Ainsi, pour protéger la peau de la pollution et renforcer sa fonction barrière, Ashland propose SeaStem, un ingrédient marin issu du procédé écologique de Zeta-Fraction. À l’effet plus immédiat, le microgel Optimage SF sans silicones va gommer les rides et les ridules. Coté capillaire, il s’agit de suivre la tendance mermaid hair en protégeant les couleurs flashy et en prolongeant leur intensité grâce au ChromoHance 113. Utilisé dans les shampooings, il va former un film hydrophobe sur chaque mèche et protéger les pigments de surfactants.

Silab à fleur de peau
Le fournisseur français se lance sur le segment du soin du microbiote avec Ecobiotys. Silab est parti du microbiote du nectar de fleur, qu’il baptise Nectarobiote, et plus particulièrement celui de la fleur de porcelaine, la hoya carnosa. Il en a isolé la levure pour concevoir un actif naturel riche en biopeptides. Destiné aux peaux matures, Ecobiotys va restaurer les fonctions barrières et équilibrer les communautés bactériennes, pour rendre à la peau un teint frais, reposé et un effet bonne mine.

Facebook
Twitter