La dégringolade s’accentue

-2,4% sur un an, les ventes en GMS continuent leur dégringolade. La baisse est plus forte dans les hypermarchés (-3,7%) que dans les supermarchés (-2,5%). Durant les quatre semaines arrêtées au 28 janvier, le chiffre d’affaires du rayon hygiène-beauté enregistre un recul de 4,8%, soit 3,4 points de plus que le mois précédent, le maquillage pour les yeux accusant le plus fort repli avec une baisse de 8,2%.

La parfumerie continue de chuter à -7,5% sur le cumul annuel mobile (CAM), mais donne des signes de redressement à -3,5% sur la  période. Les eaux de toilette sont en forte décroissance à -9,4% sur un an, particulièrement dans les hypermarchés à – 11%. Les eaux de cologne continuent de se maintenir à +2,1% sur quatre semaines.



Le maquillage accuse un retrait de -5,7% sur un an et -4,4% sur la période, notamment dans les hypermarchés à respectivement -7% et -6,1%. Le maquillage pour les yeux est la catégorie la plus pénalisée à – 7,4% sur le CAM et – 8,2 % sur la période de quatre semaines au 28 janvier.



La toilette se redresse à -0,7% sur le CAM et -1,3% sur la période, avec une légère progression de 0,6% des produits pour le bain et la douche et même de + 0,9% en supermarché.



Le rasage, après un léger mieux en décembre, repart franchement à la baisse en janvier avec une chute de -6,7% due notamment au repli de -6,8% des ventes de lames et rasoirs.



La beauté est en net repli avec une baisse de -2,2% sur le CAM qui s’accentue nettement sur la période à -12,5%, avec une grosse contre-performance des produits pour le corps à -24% en janvier après des ventes en hausse de 8,7% durant les fêtes.





Facebook
Twitter