Spécial Sephora

La France et la beauté, c’est une grande histoire. Sephora, l’enseigne de LVMH, fait partie des fleurons de notre pays. Elle s’est imposée comme un leader mondial de la beauté en tant que distributeur, mais bien plus, elle est devenue une marque de beauté globale grâce aussi à sa stratégie d’offre et son avance sur le digital. Cosmétiquemag a ouvert ses pages aux acteurs de cette réussite, Chris de Lapuente en tête. PDG Monde, il a eu la lourde tâche de prendre la succession de Jacques Levy. Ancien de chez Disney, ce dernier avait eu l’intuition de mettre au cœur de sa stratégie l’expérience en magasin. Chris de Lapuente a suivi ce chemin, a structuré le développement de l’enseigne à l’international en s’appuyant sur l’expérience du groupe aux États-Unis, a intégré la révolution digitale dans le modèle de distribution. Homme d’intuition – c’est par exemple lui qui a poussé les masques en tissus de l’enseigne –, meneur d’hommes, il entraîne derrière lui ses équipes en prônant une gestion décentralisée, n’hésitant pas à confier des postes de directions aux femmes. Vingt et un ans après son rachat par LVMH, des premières années compliquées, Sephora est devenue une pépite du groupe. Bernard Arnault a eu l’audace de construire un réseau de distribution pour ses marques de luxe, Dior, Guerlain, Givenchy… et en a fait un manifeste de la beauté au niveau mondial.

Facebook
Twitter