Mémoires olfactives

PARFUMS. La nostalgie fonctionne bien. Alors que les millennials découvrent les looks des années 1980 et 1990, les fragrances prennent le relais de la mode avec des jus très modernes dotés d’une touche vintage.

Les Timberland de Rihanna, le bombers de Gigi Hadid ou encore le sac banane de Kendal Jenner : qualifié de ringard il y a encore deux ans, les pièces iconiques des 90’s sont de retour dans les vestiaires des fashionistas, qui achètent à nouveau des marques comme Champion USA, Fila… Les millennials semblent nostalgiques d’une période qu’ils n’ont, pour certains, même pas connue. C’est un levier sur lequel joue la parfumerie : les marques offrent des concepts qui puisent dans un patrimoine plus ou moins récent avec des jus résolument modernes.

Justement, le souvenir et les années 1990 sont les thèmes du nouveau duo de parfums de Calvin Klein (Coty Luxury) : Obsessed, pour femme et pour homme. S’il s’agit bien de déclinaisons du couple Obsession, lancés dans les années 1980, la véritable histoire d’amour qui inspire ces nouveautés est celle du top model Kate Moss et du photographe Mario Sorrenti. Jeunes et amoureux, ce sont leurs photos de vacances presque informelles qui sont à l’origine de la mythique campagne de 1993. À l’occasion du 25e anniversaire de ces clichés, Calvin Klein utilise des tirages inédits pour soutenir le lancement des deux Obsessed. Coté jus, le féminin est un oriental aromatique vert signé Annick Ménardo et Honorine Blanc (Firmenich) avec un côté fougère rare chez les femmes et des notes musquées. Le masculin, œuvre de Ilias Ermenidis et Christophe Raynaud (Firmenich), est un oriental boisé aux notes épicées et fond vanillé.

Autre classique des nineties, Trésor de Lancôme (L’Oréal Luxe) a été de nombreuses fois réinventé depuis les années 2010, et la dernière grande déclinaison en date est la franchise La Nuit Trésor lancée en 2015. Le thème de la rose gourmande et sensuelle est à nouveau joué dans une version A la folie imaginée par Christophe Raynaud, Amandine Marie et Honorine Blanc (Firmenich). Cette fragrance révèle des notes de bergamote, de poire et de cassis avant de laisser la rose Damascena s’épanouir en cœur en compagnie du jasmin et d’un accord pivoine. Le fond fait la part belle à un extrait de vanille Bourbon, mêlé à l’ambroxan, la fève tonka, les muscs et des notes boisées. L’actrice Pénélope Cruz incarne toujours le parfum à l’écran, alors que le jus devient rouge et que le flacon en forme de diamant se pare d’un ruban noir.

Lui aussi très souvent réinterprété, Poison de Dior (LVMH), emblématique parfum de la working girl des années 1980, se découvre une nouvelle jeunesse avec Poison Girl lancé en 2016. Destiné plus clairement aux jeunes filles, cette nouvelle histoire a en commun avec son illustre ainée une séduction et une personnalité affirmée. Dans ce nouvel opus, Poison Girl Unexpected, le parfumeur de Dior François Demachy, imagine un bonbon sucré et acide, avec un départ qui claque : gingembre, accord salé et orange bigarade. Le cœur est résolument féminin, rose et jasmin, tandis que le fond garde sa signature gourmande vanillée, tonka et muscs. Le flacon classique de Poison revêt à cette occasion un film holographique sur le verre et est proposé dans un format complémentaire en roll-on.

Enfin, Black Opium d’Yves Saint Laurent (L’Oréal Luxe) poursuit sa saga, se détachant un peu plus d’Opium. L’addiction reste bien évidemment le fil rouge de toutes les histoires, et dans cette franchise, elle prenait la forme de la note café noir. Dans le nouveau Black Opium Glowing Edition, le jus se distingue de la fragrance originale par des notes agrumes qui viennent rehausser l’accord gourmand addictif. Le mannequin Edie Campbell, entourée de jeunes femmes, incarne de nouveau le parfum dans un clip tourné en Asie du Sud-Est.



 



 





Obsessed de Calvin Klein (Coty Luxury)Prix : for women de 47,40 € à 83,70 € ; for men de 36,90 € à 71,10 €.Contenance : Edp et Edt de 30 ml à 125 mlDistribution : depuis janvier, parfumeries et grands magasinsCommunication : Une campagne avec des visuels inédits de Mario Sorrenti et Kate Moss La Nuit Trésor à la folie de Lancôme (L’Oréal Luxe)Prix : 58 €, 80 €, 95 €Contenance : Edp 30 ml, 50 ml, 75 mlDistribution : depuis le 29 janvier en parfumeries et grands magasinsCommunication : un nouveau visuel de Penelope Cruz, signé Mert & Marcus Poison Girl Unexpected de Dior (LVMH)Prix : 41 €, 79,50 €, 112,50 €Contenance : Edp 50 ml, 100 ml et roller-pearl 20 mlDistribution : depuis le 29 janvier et parfumeries et grands magasinsCommunication : une nouvelle campagne, toujours signée So Me, avec son égérie Camilla Rowe Black Opium Glowing Edition d’Yves Saint LaurentPrix : 50 €, 73 €, 96 €Contenance : Edp 30 ml, 50 ml, 90 mlDistribution : depuis le 29 janvier en parfumeries et grands magasinsCommunication : une nouvelle campagne et un film signé de l’agence BRTHR

Facebook
Twitter