Produits : lumière sur Dr Bronner’s

SOIN. La marque américaine spécialiste du savon liquide multiusage débarque en France. Étiquettes d’apothicaire vintage, fragrances brutes et engagements environnementaux sont ses marques de fabrique.

Aux Ètats-Unis, c’est le savon bio le plus vendu. Avec son produit 18 usages en un, Dr Bronner’s promet efficacité et préservation de la planète. En Europe, l’entreprise américaine est basée à Düsseldorf (Allemagne) avec un chiffre d’affaires de 2,5 millions € (contre 120 millions de dollars aux États-Unis en 2016). Entreprise indépendante depuis sa création en 1948, la marque Dr Bronner’s est une histoire de famille. Le fondateur, Emmanuel Heilbronner, est issu d’une famille allemande de savonniers. Il s’exile aux États-Unis dès 1929 qui change son nom en « Bronner » pour montrer son désaccord avec le régime en place dans son pays d’origine. Activiste pacifiste, il organisait des conférences et offrait ses savons en guise de remerciements. Face au succès de ses productions, il choisit d’en faire son activité principale. Ses messages de paix et d’entraide demeurent sur les étiquettes des différents produits. Aujourd’hui ce sont les trois petits fils d’Emmanuel Bronner qui sont à la tête de l’entreprise. Mike, le businessman, David, l’activiste, et la communicante Lisa Bronner. La petite-fille incarne notamment la marque via son blog lisabronner.com.

Une gamme bio et outdoor

Labélisée Natrue, BDIH et USDA, la gamme de produits compte un savon au sucre, un lait corps, un spray antiseptique pour les mains, un baume à lèvres, une crème pour le corps, un dentifrice et le fameux savon 18-en-1. Sa formule de savon concentré pour le visage, le corps, les cheveux et comme nettoyant multisurface. Minimaliste et multiusage, le produit est surtout connu de la communauté des voyageurs pour sa praticité. En France, la marque est distribuée au Bon Marché, dans les magasins spécialisés bio, en pharmacies et sur les sites Internet Oh my cream, Birchbox et Horace. Une première boutique en propre est prévue pour l’année 2018 à Berlin, mais la marque souhaite surtout se développer dans le secteur outdoor. « Nous pensons au retailers spécialisés dans le voyage et camping comme Nature et Découvertes par exemple », détaille Kathrin Gröber, Distributor Sales Manager de Dr Bronner’s. L’entreprise mise sur cette clientèle par un plan marketing ciblé sur les festivals. Aux États-Unis, Dr Bronner’s propose un concept de cabines de douche mobiles sur le festival Burning Man – dans le désert de Black Rock au Nevada – et organise des Magic Foam Expérience lors des Mud Run à travers tout le pays. La marque annonce qu’elle sera présente sur plusieurs événements similaires en Allemagne l’été prochain et souhaite étendre son concept aux autres événements musicaux européens. Cette présence événementielle est la communication principale de la marque qui se contente des réseaux sociaux pour faire la promotion de ses produits et de ses engagements sociaux et environnementaux.

Des savons pour améliorer le monde

Engagée dans le développement durable et le commerce équitable, l’entreprise est productrice de ses matières premières depuis 2005. Pour satisfaire des critères d’appellation bio, Dr Bronner’s, via ses filiales dans le monde, contrôle les conditions de productions. L’huile de coco, incluse dans la fabrication des savons, est intégralement produite au Sri Lanka, dans la filiale Serendipol. Et depuis 2011, cette production est aussi utilisée pour d’autres entreprises européennes et américaines. Cultivée par 1200 agriculteurs locaux, l’huile est transformée sur place. Serendipol emploie 250 personnes, garanti un salaire supérieur à la moyenne locale et forme les agriculteurs à l’entretien des sols. La valorisation des déchets est aussi un facteur de développement du territoire pour lequel Dr Bronner’s s’engage : dans le prix de vente de l’huile de coco à Dr Bronner’s et aux autres acheteurs, 10% sont reversés à un fonds de commerce équitable. Avec les 250 000 dollars récoltés par an en moyenne, l’argent a financé plus de 600 projets sociaux et locaux comme l’installation de sanitaires dans les écoles par exemple. Des programmes similaires garantissent la production de l’huile de palme au Ghana, de l’huile d’olive en Palestine, de l’huile d’avocat au Kenya ou de l’huile de menthe en Inde.

Facebook
Twitter