L’Occitane x Pierre Hermé, du concept-store au pacs-store

Après avoir lancé des eaux de toilette inspirées par le célèbre pâtissier, L’Occitane poursuit son partenariat avec Pierre Hermé en ouvrant un concept-store à Paris sur les Champs-Éysées. Un lieu unique… pour l’instant.

Salon de thé, pâtisserie, boutique de cosmétiques… le 86 Champs réunit les trois, et bien plus. Inauguré début décembre, ce concept-store est né de la rencontre d’Olivier Baussan, fondateur de L’Occitane, et de Pierre Hermé. Ils se connaissent depuis une vingtaine d’année. Le premier a fait découvrir au second les charmes de la Corse où Olivier Baussan a réintroduit l’immortelle avec des producteurs locaux. La fleur entre dans la composition de soins anti-âge, mais aussi dans une eau de toilette. La fragrance immortelle-jasmin-néroli ainsi que miel-mandarine et pamplemousse-rhubarbe sont le fruit d’une première collaboration entre les deux hommes datant de 2015. Les eaux de toilettes sont d’ailleurs vendues avec les macarons assortis au 86 Champs. L’adresse n’est pas une surprise. L’Occitane (3000 points de vente dans le monde dont 130 en France ; C.A. clos le 31 mars 2017 : 1,3Md€) y avait déjà une boutique donnant sur la galerie marchande et voisine d’un point de vente Promod, qui a donc laissé sa place.

Ce n’est « ni un lieu Pierre Hermé ni un lieu L’Occitane », mais un nouvel univers où les marques s’expriment harmonieusement. Elles ont l’avantage d’avoir un point commun : faire appel aux sens-gustatif pour l’un, olfactif pour l’autre. L’architecte Laura Gonzalez s’en est notamment inspirée pour décorer les 280 m². Passé la terrasse extérieure, située sur une partie de l’avenue des Champs-Élysées, le flagship s’ouvre sur un énorme comptoir à macarons, autour, les produits L’Occitane. Ces derniers ne sont pas présentés comme dans les boutiques de l’enseigne provençale. Le client est invité à découvrir les ingrédients naturels emblématiques de la marque comme la verveine, l’amande, le karité, l’immortelle, ainsi que les filières mises en place par L’Occitane avec des agriculteurs – vidéos, distributeurs d’infusion et testeurs de crèmes à l’appui. Au centre du flagship, un laboratoire sera régulièrement animé par du personnel de la R&D. Des rendez-vous programmés pour expliquer la composition d’un soin, d’un lotion… Autre point fort beauté de ce lieu : l’espace événementiel consacré aux animations, et celui dédié aux parfums.

Ce concept-store pourrait bien ne pas être le seul. En attendant, L’Occitane a ouvert un point de vente à Londres avec un bar à macarons Pierre Hermé.

 



 

Légendes photos 1)  Un comptoir impressionnant consacré à la vente à emporter de macarons et pâtisseries est surmonté d’un millier de ballons en verre soufflé à la bouche.2)  3) et 4) Tout autour du concept-store les ingrédients naturels emblématiques de L’Occitane sont présentés de façon interactive : vidéos sur les filières de production, distributeur gratuit d’infusions à la verveine… Et pour tester les soins en condition réelle, un lavabo en travertin est installé au centre de l’espace.5) À proximité du comptoir à macarons, l’atelier L’Occitane recevra régulièrement des laborantins de la marque pour faire comprendre au public la composition des crèmes, sérums… Des produits exclusifs développés avec Pierre Hermé pourront y être vendus comme la collection de trois eaux de toilette lancée en 2015.6) Les parfums sont à sentir dans ses cloches en céramique.7) L’architecte Laura Gonzalez s’est inspirée des tableaux de Cézanne pour composer les camaïeux de verts, bleus, rose et orange ici dans la partie restauration (carte sucrée et salée) équipée d’un bar à desserts. Un pâtissier officie devant les clients. Le lieu compte aussi un bar à café.8) Charles Znaty, cofondateur de la maison Pierre Hermé, Laura Gonzalez, architecte, Pierre Hermé et Adrien Geiger, directeur de la marque L’Occitane.

Facebook
Twitter