Influenceur : narciso Rodriguez, styliste intemporel

Styliste discret et patient, Narciso Rodriguez a imposé sa griffe et son style épuré. Loin d’une mode qui se démode, il préfère créer des icônes.

Un parcours new-yorkais

Narciso Rodriguez est né à Newark, dans le New Jersey, en janvier 1961, de parents d’origine cubaine. Il fait ses études à New York, d’abord à la New School, avant d’intégrer la prestigieuse Parsons School of Design où est formé l’élite de la mode américaine (Marc Jacobs, Tom Ford, Alexander Wang…). Après des débuts en free-lance, il intègre diverses maisons : Anne Klein, alors dirigée par Donna Karan, puis Calvin Klein comme assistant styliste. En 1995, il est nommé directeur artistique de TSE à New York et de Cerruti à Paris. Parallèlement, il travaille sur des projets à son nom et se fait connaître en dessinant la robe de mariée de son amie Carolyn Bessette Kennedy le 21 septembre 1996. Un simple fourreau en soie blanc coupé en biais qui fait la une de nombreux journaux et attire les investisseurs, lui permettant ainsi de lancer une marque à son nom. Son premier défilé de prêt-à-porter féminin a lieu à Milan en 1997. Après un dernier passage chez Loewe, au début des années 2000, il quitte ses collaborations extérieures pour se consacrer à sa griffe et installe son studio de création à New York.

Un style iconique

Son passage chez Calvin Klein semble l’avoir beaucoup inspiré : ligne droite, coupe précise… Il adopte rapidement un style épuré et élégant. « Ma mode et mes parfums sont les reflets de ce que j’aime chez une femme : de la sensualité avec du mystère », explique Narciso Rodriguez. Depuis ses débuts, le couturier accumule les récompenses : il reçoit plusieurs fois le prix du meilleur designer de mode féminine décerné par de Council of Fashion Designers of America. Il fait partie des 25 personnalités hispaniques les plus Influentes selon le Time

L’ami des stars et des arts

Outre la robe de mariée qui l’a rendu célèbre, Narciso Rodriguez se distingue par sa grande proximité avec les célébrités américaines qu’il habille. « Habiller des actrices et certaines femmes les plus connues du monde fait partie de mes souvenirs les plus marquants, confie le créateur. Avoir été porté par Michelle Obama par exemple a été un grand honneur. » Il a ainsi signé les costumes de certains films, mais aussi de nombreux ballets.

« The art of musk »

« Quand j’ai démarré la marque, je pensais assez rapidement faire du parfum, raconte Narciso Rodriguez. J’ai toujours été passionné par les senteurs et c’est un volet important pour les parfumeurs de ma génération. » C’est en 2003 que Narciso Rodriguez décline son univers dans le parfum avec son premier féminin, For Her, sous licence avec Shiseido (alors BPI, la branche parfum). Très impliqué dans la création, c’est lui qui apporte des échantillons d’huile de musc égyptien qui sera la signature olfactive de toute la marque. Ce sont les parfumeurs Christine Nagel et Francis Kurkdjian qui imaginent alors un chypre d’un nouveau genre, devenu un véritable classique, prix du parfum féminin des vingt-cinq ans de la Fragrance Foundation en 2017.

Des parfums fidèles à la marque

En quinze ans, l’offre s’est progressivement étoffée, toujours avec Shiseido. La signature musquée a été conservée dans tous les jus comme For Him en 2007 et Narciso en 2015. Les flacons ont aussi conservé la même allure : épurée avec un laquage intérieur. « J’en avais une idée très nette », raconte le créateur. Tout comme la communication du parfum For Her : Carmen Kaas, shootée par le duo Inez van Lamsweerde et de Vinoodh Matadin, est inchangée depuis 2003.  

Facebook
Twitter