Baromètre : les parfums ne sont pas à la fête

-2,6% sur un an. Le chiffre d’affaires de l’hygiène-beauté dans les réseaux GMS et proximité continue de reculer, selon le baromètre Nielsen-cosmetiquemag arrêté au 3 décembre 2017. Les hypermarchés accusent une baisse de 3,7% et les supermarchés de 2,6%. Toutes les grandes familles de produits sont dans le rouge.

La parfumerie n’arrive toujours pas à décoller. Malgré l’approche des fêtes de Noël, les ventes plongent. Sur quatre semaines arrêtées au 3 décembre, les supermarchés sont à -9,9% et les hypermarchés à -20,1%. Les deux circuits avaient pourtant limité la casse sur les quatre semaines arrêtes au 5 novembre à respectivement -3,7% et -6,1%.

 

Le maquillage continue de perdre des couleurs. Le chiffre d’affaires sur la période de quatre semaines au 3 décembre en hyper- et supermarchés dégringole de 10,4%. Les produits pour les lèvres sont les seuls à progresser de 2,3% en GMS et proximité. Les ventes en supermarchés augmentent de +1,3%. Les ongles s’écaillent à -12,5% sur un mois au 3 décembre sur tous les circuits mass market. Les supermarchés enregistrant jusque -18,2%.

 

La toilette résiste péniblement à -0,3% sur quatre semaines. Les bains douche se stabilisent à +0,1% ainsi que les savons de toilette à +0,8%. Mieux en super, ils réussissent à progresser de 2,8% pour les premiers et +0,1% pour les seconds.

 

Le bucco-dentaire brille à +2,3% sur la période en hyper, super, drive, SDMP et proximité. Les hypermarchés ont vu leur vente augmenter de 2,8%. Si les dentifrices, les eaux et les nettoyants dentaires sont en hausse sur les quatre semaines arrêtées au 3 décembre, les brosses à dents qui se maintenaient en novembre (+0,8%) reculent de -3,7%.

 

 

Facebook
Twitter