Tendance salon : cosmetic 360 : l’innovation à 360°

La troisième édition du salon de Cosmetic Valley s’est tenu les 18 et 19 octobre au Carrousel du Louvre à Paris . Entre la présence de grands acteurs et celles de start-up, cet événement poursuit son objectif : être le rendez-vous annuel de l’innovation.

 

Omnicos transforme le stick en poudre

Le fournisseur présente Starscraper, un nouveau conditionnement qui rend la poudre plus nomade. Sous la forme d’un emballage de rouge à lèvres standard, il renferme un stick de couleur qui passe d’un état solide à la poudre en passant au travers d’un tamis. Le conditionnement, d’une contenance de trois grammes, présente deux avantages majeurs : elle facilite le transport de produits cosmétiques en poudre et allonge leur durée de vie. La texture ainsi obtenue peut être appliquée sèche ou mouillée.

Tonnie Cosmetics souffle un vent de fraîcheur

Pour décongestionner un contour de l’œil bouffi ou apaiser un coup de soleil, rien de mieux qu’un soin rafraîchissant. Tonnie Cosmetics a mis au point un stick composé à 70% d’eau à effet froid qui n’a pas besoin d’être conservé au réfrigérateur. Idéal donc pour un usage nomade, sur le visage ou sur le corps en tant que crème solaire, hydratant ou stick à paillettes, avec une contenance qui varie de 8 à 75 grammes. Le packaging est hermétique à l’air et prévient le dessèchement de la formule grâce à deux capots.

ID Scent parfume sans alcool

Le spécialiste du marketing olfactif a profité du salon pour dévoiler sa nouvelle identité qui met en avant plus clairement ses quatre métiers, dont celui du sampling. Grâce à la technologie Scentest, ID Scent parfume l’échantillon directement dans la fibre de carton ou de tissu par compression d’air et ce, sans alcool. Un procédé qui offre la restitution du jus la plus fidèle possible et sans altération jusqu’à un an au moins. Les rubans, eux, restent parfumés jusqu’à trente lavages.

Lumson en couleur

Pour décorer le dessus des pots et les capots, Lumson a mis au point Pop Up. Cette nouvelle technique de parachèvement, qui s’applique pour l’instant uniquement sur les surfaces planes permet d’appliquer une décoration en multijet et en multistrate. Le rendu offre un maximum de couleurs en un seul passage par rapport à la sérigraphie.

Réalité virtuelle avec Createen Addict

Spécialisé dans le contenu vidéo et les animations interactives sur point de vente, Createen Addict a mis au point des PLV et des coffrets dotés d’écran qui lancent automatiquement une vidéo d’explication ou une publicité lorsque l’on saisit l’un des produits du présentoir. En partenariat avec Scentys, la jeune entreprise a par ailleurs mis au point un programme de réalité virtuelle parfumée. Équipé du casque adapté, le client est plongé dans une ambiance bucolique où il peut saisir des cloches qui diffusent une fragrance bien réelle ! Une fois la cloche reposée, le parfum disparaît. L’installation, qui était en démonstration sur le salon, et peut être adaptée à un point de vente.

Version biodégradable avec Lys Packaging

Après avoir investi le marché de l’alimentaire, Lys Packaging s’attaque au monde des cosmétiques. L’entreprise française commercialise tous types d’emballages à base de canne à sucre biodégradables et compostables pour une alternative incassable et plus légère par rapport au verre. Les contenants, de 30 millilitres à 3 litres, peuvent être travaillés avec des coproduits tels que les coquilles Saint-Jacques et les pépins de raisin ou des pigments naturels à base de plantes pour leur donner couleur et texture.

L’échantillon selon Saabelis

Pour susciter la curiosité et dynamiser les ventes, Saabelis réinvente l’échantillon de parfum avec CapScent. Comme une nouvelle manière de concevoir la dose d’essai, l’emballage à la forme personnalisable contient une petite quantité de jus qui se libère à travers les pores de la bille sur simple pression des doigts. Composé d’un matériau souple, la bulle d’échantillon limite l’altération du jus avec une haute protection aux UV, à l’air et à l’humidité. CapScent peut aussi être utilisé pour présenter des soins, de l’huile essentielle à la crème.

Mibelle contre la pollution

Le fournisseur suisse d’ingrédients a présenté sur le salon sa dernière innovation : le Depolluphane. Celui-ci répond à la grande tendance de l’anti-pollution. Il s’agit d’un extrait de pousses de cresson riche en sulforaphane détoxifiante, combiné à un polysaccharide à la fonction barrière. Le depolluphane va ainsi renforcer les défenses de la peau et empêcher la pénétration des particules. Parallèlement, Mibelle Biochemistry a présenté sur le salon Densorphin, un actif issu du gattilier qui va stimuler la synthèse de DHEA pour améliorer la densité et l’élasticité de la peau.

Certesens met en boîte les sens

Le laboratoire d’innovation spécialisé dans les technologies du sensoriel a présenté un nouvel outil : Sensotool. Il s’agit d’une box, associant matériaux et effets perçus, avec une application digitale personnalisée. Elle va permettre de mieux appréhender l’aspect sensoriel, permettre des comparaisons et faciliter le choix des matériaux. Les échantillons sont présentés par familles, dont deux étaient proposée sur le salon pour les experts du packaging : papiers et cartons ou polymères plastiques.

Facebook
Twitter