« Les métiers de la beauté sont sous-tendus par l’innovation, la créativité, le rêve comme les révolutions technologiques, et par l’arrivée de nouveaux acteurs qui représentent un challenge permanent », Marc-Antoine Jamet, président de la Cosmetic Valley, au salon Cosmetic 360.

Facebook
Twitter