Vu à In-Cosmetics : les lancements

© DR

Actif

Gattefossé fait de l’œil

S’appuyant sur la technologie d’extraction aux solvants eutectiques profonds, le fournisseur français lance Gatuline Link’n’Lift qui va redessiner le contour du regard. Il s’agit donc d’un extrait NaDES de fleurs de marronniers qui va agir dans le derme pour dynamiser les fibroblastes, limiter la dégradation de la matrice extracellulaire et renforcer la jonction dermo-épidermique.

 

Actif

Seppic soigne l’acné

Il s’agit du premier lancement de la division Serdex, ex-Bayer spécialiste du sourcing à Madagascar désormais dans le giron de la filiale d’Air Liquide. Subligana est un actif anti-imperfections d’origine naturelle, extrait de la feuille d’un arbuste malgache, l’harungana madagascariensis. Il va agir sur l’acné en réduisant significativement le nombre de points blancs, grâce à un effet apaisant, antioxydant et en limitant la prolifération de la bactérie p-acnes.

 

Actif

Evonik joue la multifonctionnalité

Le chimiste allemand a beaucoup communiqué sur ces récents rachats (Air Products, Alkion et Dr Straetmans) et sa nouvelle organisation qui sépare les activités actifs et personal care. Côté innovations, l’accent a été porté sur deux nouveautés. L’Antil 500 Pellets est un nouveau modificateur de rhéologie pouvant convenir à de nombreuses formules nettoyantes, notamment pour épaissir celles qui sont sans sulfates, et efficace dans une vaste gamme de pH. Il s’agit d’un polymère hydrophile sans conservateur, soluble dans l’eau et transformable à température ambiante. Evonik enrichit aussi la gamme des Tego avec le Tego Pep 4-Comfort, un tétrapeptide destiné à soigner les peaux sensibles, en essayant de cibler un maximum de mécanismes pouvant possiblement conduire à une irritation de la peau. Son effet apaisant et revitalisant est adapté à de nombreuses applications comme les après-rasage ou les crèmes, et lutte contre les rougeurs, les sensations d’inconfort…

 

Actif

Symrise du chaud au froid

Le producteur d’ingrédients allemand a présenté deux nouveautés aux extrêmes. Thermolat est une substance chauffante donnant aux formules un effet chaud très doux et cosy environ cinq minutes après l’application et pendant deux heures. De l’autre côté du spectre, Symrise a exposé une nouvelle gamme autour des plantes venues du froid : les Arctic Plant Extract, des baies et végétaux qui survivent dans des conditions glaciales extrêmes et développent des antioxydants puissants.

 

Emulsifiant

Lubrizol joue la rapidité

Le fournisseur propose un nouveau polymère émulsifiant, le Permulen EZ-4U, polyvalent et compatible avec de large pH (de 4 à 9) et à la dispersion rapide. Il est destiné aux formules fraîches légères, en skin ou sun care, et compatible avec de nombreux types d’huiles. Le Permulen EZ-4U est surtout sans conservateurs et donc utilisable dans des formules pour peaux sensibles. Lubrizol a aussi sorti un nouveau modificateur de rhéologie, le Carbopol Clear Polymer, lui aussi à dispersion rapide. Il est recommandé pour les produits de styling comme les gels transparents, mais aussi les nouvelles textures comme les cires coiffantes.  

 

Actif

Sederma lance un nouveau Matrixyl

Le fabricant d’actifs innove dans sa gamme star anti-âge avec le Matrixyl Morphomics, le dernier né de la ligne remontant à 2010 (Matrixyl Synthe’6). Ce développement s’appuie sur l’expertise de Sederma en matière de peptides et les avancées en protéomique. Il s’agit d’une Matrikine non linéaire, c’est-à-dire un lipopeptide plus proche de la structure de la peau, qui va réduire les rides verticales comme les sillons nasogéniens ou du lion.

 

Complexe

Massó s’inspire de la K-beauty

Distributeur récemment lancé dans la production d’ingrédients, l’espagnol propose un concept autour de formules hydratantes aux textures aqueuses, en vogue en Corée. Massó s’est appuyé sur ces deux nouveaux complexes actifs, dont les revendications sont aussi très K-beauty. Destiné aux produits capillaires, l’Efficactif HC-P donne un effet film sur les cuticules de la chevelure afin d’en améliorer la brillance, la douceur et éliminer les frisottis. Il est aussi réparateur et retient l’eau. Pour le soin, l’Efficactif SKC-M est un hydratant agissant sur la production d’acide hyaluronique, qui soigne les peaux sèches et la perte d’éclat, pour donner un effet dewy.

 

Actif

BASF, la preuve par trois

Faisant écho au thème de son stand, « les trois dimensions de la science », le géant allemand de la chimie a mis en avant trois actifs. Issu de la nouvelle plateforme technologique de BASF, consacrée aux techniques avancées d’extractions végétale, Oligolin est un extrait de graines de lin hydrolysé. Riche en oligosaccharides, il va avoir un effet régénérant, une action sur la structure des tissus et prévenir le vieillissement. Obtenu à partir d’écorce d’acajou du Burkina Faso, le Collalift 18 stimule la synthèse du collagène XVIII, un élément clé des membranes basales de la peau et le seul protéoglycane avec une activité biologique dans toutes les couches, de la surface aux plus profondes. Il améliore la récupération de l’élasticité de la peau et réduit visiblement les pores, les rides et les ridules. Enfin, BASF lance un shaper pour le corps, le Sveltine ST, extrait de la salicaire. Il ne s’agit pas de minceur classique, mais de remodeler les cuisses et remonter les fesses pour tonifier la silhouette.

 

Actif

L’hydratation longue-durée d’Akzonobel

Le spécialiste de la chimie de surface a mis sur le marché un nouvel ingrédient hydratant : l’ElfaMoist AC Humectant. Celui-ci revendique une hydratation de la peau de plus de 30 h, grâce à sa pénétration dans le stratum corneum. Il agit sans perturber la barrière cutanée et sans sacrifier à la sensorialité.

 

Actif

Givaudan sur tous les fronts

Acteur qui prend de plus en plus d’importance dans l’univers de ingrédients, grâce à ses rachats, le suisse a voulu montrer l’étendue de ses savoir-faire. Sur le double-créneau des actifs et du parfum, Givaudan a présenté YU, une fragrance contenant un nouvel actif skincare de sa division Active Beauty, le Revivyl. Ce dernier possède un bénéfice régénératif en agissant sur les différentes couches de l’épiderme jusqu’à la microflore bactérienne. Ce type d’application en parfumerie laisse présager la possibilité de parfums « actifs », voire personnalisables selon la flore microbienne de chacun. Sur le segment capillaire, Givaudan a présenté ResistHyal, une combinaison d’acides hyaluronique et lactique. Il magnifie les cheveux grâce à sept actions : hydratation, volume, anti-frizz, résistance, anti-pollution, brillance et souplesse.

 

Naturel

Naturex poursuit ses sagas

Lancée lors du dernier Cosmétagora, la ligne des miels du fournisseur avignonnais s’enrichit d’une nouvelle référence : le miel de Chakah sourcé dans le Yucatan au Mexique. Utilisé en médecine traditionnelle maya, Naturex met en avant ses propriétés énergisantes, notamment grâce à son effet sur les mitochondries et la synthèse de l’ATP, et hydratante avec une inhibition de la hyaluronidase.

 

Minceur

Inabata joue la synergie

Le fournisseur propose le Slim EC3, un complexe minceur qui réunit de l’huile de graines camellia oleifera, la carnitine, l’esculine et la caféine. Combiné, ils ont une action lipolytique plus importante qu’utilisés seuls. Le Slim EC3 va stimuler la transformation des triglycérides en acides gras, qui sont ensuite éliminé par la microcirculation et brûlé dans le cycle mitochondrial. Ce type d’activation est inédit et implique un nouveau récepteur et la protéine kinase C, avec une expression des gènes HSL dans les adipocytes plus importante.

Facebook
Twitter