La nouvelle vie d’Adopt’

DR

Sous l’impulsion de l’ancien directeur financier de Nocibé, la marque-enseigne connue pour ses parfums veut ouvrir une trentaine de magasins en 2017.

Atteindre un réseau de « 300 à 400 points de vente » à l’horizon de cinq ans. Tel est l’objectif d’Olivier Raulin, PDG de l’enseigne Adopt’, ex-Réserve Naturelle. À la tête de 128 magasins, ce champion des petits prix en maquillage, parfums et accessoires a changé de main en janvier 2016. L’entrepreneur, ancien directeur financier de Nocibé, s’intéresse alors à cette affaire fondée en 1986 par un champion de la marque propre, Dominique Monlun, à Bordeaux, d’abord sous l’enseigne Folies Douces. « Il voulait vendre », explique Olivier Raulin. Très vite, il se rend compte de l’ampleur du chantier. Il faut rénover le parc existant, ouvrir des succursales, développer encore la franchise et s’implanter à l’étranger. Rien que ça. Sur un marché dominé par Sephora et Yves Rocher, l’objectif est ambitieux. Olivier Raulin comprend qu’il ne pourra pas mener l’opération seul ; le besoin en fonds de roulement pour financer cette relance est trop important. Il lui faudra être épaulé.

Il embarque deux spécialistes de la distribution, Jean-Hugues Loyez, ancien PDG du groupe Castorama, et Daniel Vercamer, fondateur de Nocibé. Tous deux entrent au tour de table à hauteur de 15% du capital chacun. Et sur la foi de son business-plan, Olivier Raulin décroche l’appui du fonds d’investissement NextStage. Fin 2015, le fonds spécialiste du capital-développement de PME et d’établissement de taille intermédiaire (dont la holding financière de la famille Pinault, Artémis, détient 12,5%) promet de l’accompagner « sur le long terme ». Et il reprend 52% du capital. Dominique Monlun demeure dans l’entreprise. Cet amoureux des fragrances « poursuit sa mission d’artisan parfumeur au cœur de la stratégie d‘Adopt’ et reste actionnaire minoritaire de la société », précise NextStage, sans chiffrer le montant d’apport accordé à l’entreprise. Le fonds a été convaincu par le nouvel élan qu’Olivier Raulin veut donner à cette enseigne. « Aujourd’hui moins d’une femme sur quatre entre dans une parfumerie sélective traditionnelle et Adopt’ propose de manière innovante une solution alternative avec des produits de qualité à des prix très compétitifs », explique Grégoire Sentilhes, président de NextStage.  

La nouvelle vie d’Adopt’ débutera en 2017. À cette date, l’ensemble des magasins Réserve Naturelle auront basculé sous l’enseigne Adopt’, nom de la marque propre de parfums made in France que Dominique Monlun a créée en 2012. Adopt’ aura alors déjà grossi de 24 nouveaux points de vente dans l’Hexagone, explique Olivier Raulin. « En 2017, nous ouvrirons 30 magasins et procéderons au remodeling de 40 points de vente », ajoute-t-il, en prévoyant 30 millions d’euros de chiffre d’affaires pour l’exercice 2016.

Adopt’ capitalise sur le parfum vendu à petits prix (7,95 euros l’eau de parfum). Olivier Raulin a fait de la fragrance le pilier de sa relance. Il entend développer ses meubles et son mur de parfums chez des détaillants multimarques. Il compte aussi décliner son concept en boutiques franchisées de 50m² à 80 m². La chasse aux candidats à l’inauguration de magasins Adopt’ s’ouvrira en mars 2017, notamment lors du Salon Franchise Expo qui se déroule à Paris, Porte de Versailles et à Cosmoprof Bologne en Italie. Car l’objectif d’Olivier Raulin est aussi de pousser ses pions à l’étranger. « Dans une quinzaine de pays », assure-t-il.

Exergue : Olivier Raulin a fait de la fragrance le pilier de sa relance. Il entend développer ses meubles et son mur de parfums chez des détaillants multimarques et compte aussi décliner son concept en boutiques franchisées de 50m² à 80 m².

Facebook
Twitter