Lumière sur : dr Jart+

Dr Jart +

Soin. Visuellement différente des autres marques de cosmétiques sud coréennes, Dr Jart+ est dans les linéaires de Sephora France depuis septembre dernier. Ces soins créés par des dermatologuqes ont aussi séduit le groupe Estée Lauder, actionnaire minoritaire depuis fin 2015.

Chez Dr Jart+, pas de crème pour les mains dans un tube en forme de banane ou de contour des yeux dissimulé dans un stick panda. À mille lieues du design régressif et décalé des nombreuses marques coréennes, Dr Jart+ puise ses racines dans un univers médical plus sobre. En septembre dernier, ce sont donc au total seize références qui ont fait leur arrivée en exclusivité chez Sephora France : les gammes Ceramidin et Dermaclear, mais aussi et surtout les masques en tissu Dermask. Véritables best-sellers de la marque, ces soins express sont les plus populaires de leur catégorie aux États-Unis. Sur la pochette, le ton est donné : une pilule ou un comprimé trône fièrement sur fond blanc. Derrière la marque se cachent un entrepreneur, JinWook Lee, et un dermatologue, Sungjae Jung. Ce dernier qui ouvre une clinique à Séoul en 2001 commence à créer et à tester des soins pour répondre aux problèmes dermatologiques de ses patients. Encouragés par JinWook Lee, il fonde, en 2004 une entreprise de produits dermocosmétiques : Dr Jart+ est né. Le duo recrute une équipe de 21 dermatologues pour développer les cosmétiques inspirés de la médecine esthétique et le maquillage. « Le laboratoire Dr Jart+ utilise des technologies de pointe pour restaurer la santé et la beauté naturelles de la peau », explique-t-on chez Sephora.

Et ce, pour tout âge puisque la marque propose une solution à chaque problématique comme les rides, la déshydratation ou encore l’excès de sébum. Parmi eux des masques comme le Dermask Intra Jet Firming Solution. Ce masque gel thermosensible à la cellulose libère ses actifs au contact de la chaleur de la peau. Les biopeptides stimulent la synthèse de collagène et d’élastine. Un complexe associant coenzyme Q10 et bêta-glucane la raffermit. Le kit Laugh Line Lift se compose, pour sa part, de deux patches hydrogel diminuant les rides et ridules autour des lèvres. Si le succès se confirme dans l’Hexagone, d’autres références pourraient arriver comme les BB creams, autres best-sellers de la marque. « Son lancement est complètement lié à la stratégie de l’enseigne d’étendre l’offre de marques coréennes avec une marque ayant une caution « docteur » moins orientée sur l’aspect ludique, mais aussi d’étendre des catégories clés telles que celle des masques », explique-t-on chez Sephora. L’enseigne n’est pas la seule à avoir été attirée par cette marque dermocosmétique sud coréenne. Le groupe Estée Lauder a pris une participation minoritaire, en 2015 dans la maison mère de Dr Jart+, Have & Be Co.Ltd également propriétaire des cosmétiques pour hommes Do The Right Thing (DTRT).

À savoir2004 : la création de Dr Jart+, contraction de doctor, junction et art, soit la rencontre en la médecine et l’art.2010 : Dr Jart+ s’implante aux États-Unis, où ses BB creams rencontrent un grand succès, et au Japon.2012 : la marque poursuit son expansion internationale en s’installant au Royaume-Uni et en Irlande chez Boots avant la France en 2016. Elle est présente dans quinze pays.2015 : le groupe Estée Lauder prend une participation minoritaire dans la maison mère.58 : le nombre total de références en soin et en maquillage. Sephora France n’en commercialise que seize pour l’instant, toutes en soin.

Facebook
Twitter