Recherche : l’Oréal se fait des cheveux

Bio-imprimer un follicule pileux… La division R&I du géant des cosmétiques a signé un partenariat avec Poietis, une toute jeune start-up française spécialiste du développement de modèles physiologiques en 3D pour la mise au point de follicules fonctionnels capables de produire du cheveu. L’entreprise exploite une technologie exclusive de bioimpression qui positionne des cellules en 3D par dépôts de micro-gouttes d’encre biologique et balayage d’un faisceau laser.

Facebook
Twitter