Fusion : coty, numéro un du parfum

C’est avec Camillo Pane, un ancien de Reckitt Benckiser, comme CEO que va s’écrire le nouveau chapitre de l’histoire de Coty à la suite de la fusion avec P&G Beauty. À lui d’amalgamer les cultures de ce nouvel ensemble aux 9 milliards de dollars de chiffre d’affaires -contre 4,34 Md $ pour le seul Coty au 30 juin dernier- qui se hisse à la troisième place du marché mondial du maquillage (Covergirl, Max Factor, Rimmel, Bourjois…) regroupé au sein de la division Consumer Beauty (Adidas, Clairol, Wella…) basée à New York. Coty Professional Beauty, située à Genève, occupe la deuxième marche du segment de la coloration et des produits capillaires professionnels, challenger de L’Oréal dans les salons de coiffure. Enfin Coty Luxury, installée à Paris, bouscule le marché du parfum dont il prend le leadership mondial.

Facebook
Twitter