COSMÉTIQUE INSTRUMENTALE : lPG s’aventure hors de l’institut

Yvan Matrat

Si les machines LPG étaient jusqu’à présent l’apanage des instituts de beauté, la marque se déploie désormais vers d’autres horizons : les parfumeries et les particuliers.

En 2016, LPG a soufflé ses trente bougies. Basée dans la Drôme, où le siège et les usines se trouvent toujours, la société spécialisée dans la stimulation cellulaire a fondé sa renommée sur l’endermologie. Cette technique de palper-rouler mécanique, qui a d’abord séduit les médecins pour lutter contre la fibrose du tissu conjonctif dans le cas de brûlures ou d’œdèmes, a rapidement fait son chemin vers l’esthétique : « Au-delà de l’intérêt thérapeutique, il y avait aussi un intérêt esthétique car la qualité de la peau était bien meilleure et l’on pouvait traiter avec cette même technologie les amas graisseux localisés. Aujourd’hui nous avons deux familles de clients bien distincts : la santé et la beauté », explique Gaële Euvrie, responsable marketing international de LPG. Si la technologie, portée par la référence-phare Cellu M6, a fait le succès de la société française, elle a aussi réussi le défi de multiplier sa présence hors des cabines de soin.

Dernière implantation en date et pas des moindres : la parfumerie y compris sans cabine. Ainsi LPG a mis au point Mobilift M6, une machine plus compacte et dédiée au visage qui permet de réaliser des soins express de dix à trente minutes et sans rendez-vous, « avec des effets anti-âge visibles immédiatement », promet la marque. Une Heure pour Soi a été une des premières enseignes à utiliser ce service (voir p.xx). Et LPG a conclu cette année un deal avec Sephora. L’enseigne sans cabine a intégré l’appareil depuis mai dans deux de ses magasins phare : la Canopée aux Halles et les Champs-Elysées. Après une phase-test concluante, un déploiement est prévu sur le plan national, mais aussi en Europe.

 

LPG investit la salle de bains.

Depuis les années 2000, LPG s’aventure aussi dans la cosmétique instrumentale à la maison. Sous la forme d’une boîte sphérique, la Wellbox qui est une déclinaison plus facile d’utilisation et accessible du brevet originel. Le but : donner accès à un maximum de personnes les bienfaits de la technologie LPG, qu’ils soient déjà clients et souhaitent prolonger les effets des soins ou bien aux personnes n’ayant pas accès aux instituts. « À l’époque, il n’y avait pas ce marché de l’électro-beauté, on faisait office d’OVNI ! », se remémore Gaële Euvrie. La Wellbox en est depuis à sa deuxième version, tandis qu’un appareil dédié aux hommes a vu le jour en 2014. « Pour nous, c’est une source de business additionnel et de visibilité », résume-t-il. Avec, tout de même, un double défi : le prix de ces machines et l’encombrement de l’objet peu compatible avec une salle de bain citadine.

La Wellbox a permis à LPG d’amorcer une nouvelle stratégie, se rapprocher aussi du particulier. Et depuis 2010, cela passe par le lancement d’une gamme de soins visage et corps : « Ce développement fait suite à une demande de nos clients du milieu esthétique, il paraissait logique pour eux d’utiliser des soins LPG. Pour nous aussi, c’était une évidence donc nous avons mis à profit cette expertise pour développer des topiques qui soient dans la continuité du soin professionnel  », résume la marque. En septembre dernier, la gamme s’est enrichie de deux références yeux et lèvres. Pour 2017, LPG prépare un protocole de soin d’endermo-poncture et de nouveaux projets destinés au particulier. De quoi fidéliser le client depuis la cabine de soin jusqu’à la salle de bains.

LPG en cinq chiffres1986 : création de LPG à Valence par Louis-Paul Guitay8 : le nombre de déclinaisons esthétiques et médicales de la technologie Cellu M6 actuellement en service75 000 : le nombre de centres, dans une centaine de pays, dont 17 000 en France, équipés par LPG20 euros : le prix d’appel d’un soin express de dix minutes réalisé en parfumerie avec Mobilift M61 199 euros : le prix de Wellbox S, la machine pour la maison aux actions minceur et anti-âge

Facebook
Twitter