La niche fait sa rentrée

PARFUM. Plus discrets que les blockbusters, les parfums rares sont aussi dans la course des nouveautés, tout en cherchant à se démarquer.

C’est habillée d’un nouveau flacon qu’Annick Goutal (Amore Pacific) lancera Tenue de soirée en octobre prochain (Edp 30 ml, 65 € ; 100 ml, 135 € ; boutiques, parfumeries, grands magasins). Le verre cylindrique est décoré d’un dégradé violet, et surmonté d’un pompon démesuré et d’une médaille gravée aux initiales de la maison. Côté jus, Mathieu Nardin (Robertet) a imaginé un chypré gourmand pour habiller la femme qui sort. Depuis le 1er août, la Maison Francis Kurkdjian célèbre aussi les soirées parisiennes, prenant le parti d’imaginer un duo de parfums, miroir des deux extêmités de la nuit. Petit matin et Grand soir (Edp 70 ml, 140 € ; boutiques, parfumeries, Printemps), sont deux interprétations des lumières de Paris par le parfumeur. Le premier mise sur des notes pétillantes, florales et musquées, le second sur une composition orientale et ambrée. Molinard de son côté essaie de prolonger l’été en ajoutant une Figue à sa collection Les Eléments en septembre (Edp 30 ml, 32 € ; 75 ml, 58 € ; parfumerie, boutiques). Célia Lerouge-Benard, directrice et parfumeur de la maison, a composé le jus autour d’un accord figue verte, entouré d’agrumes et d’un fond lacté. En septembre, c’est Acqua di Parma qui complète sa collection Nobile et s’aventure sur le terrain des gourmands avec Péonia Nobile (Edp 50 ml 95 € ; 100 ml, 130 € ; parfumerie et grands magasins). François Demachy, le nez de LVMH, donne à son grand accord floral pivoine des facettes framboise, sur fond patchouli ambré.

Facebook
Twitter