CAPILLAIRES : kérastase se met à la cosmétique instrumentale

Kérastase profite de la refonte de sa première gamme purifiante, Spécifique lancée en 1964, pour mettre en place un rituel de soins capillaires réservé aux salons de coiffure. Il intègre l’usage d’une brosse professionnelle Clarisonic qui détoxifie pore à pore le cuir chevelu (en activant la micro-circulation). Cette phase se déroule au moment de l’application du shampooing. Par ailleurs, à la fin du soin, un autre instrument, le micronizer, permet d’appliquer en brume la cure (anti-pelliculaire, apaisante ou anti-chute). Ce protocole de

20 mn est proposé depuis juillet à 30 euros. Les bains, cures et le masque (exceptés la brosse et le micronizer) sont disponibles à la vente (22,50 euros le shampooing, 49 euros la cure).

Facebook
Twitter