Le corps est en forme

– 0,4%. Pas de quoi pavoiser pour le chiffre d’affaires de l’hygiène-beauté sur un an, selon le baromètre Nielsen pour Cosmétiquemag arrêté au 15 mai 2016, mais une légère amélioration cependant. Et un retour à une évolution positive avec + 0,9 % sur quatre semaines, ce qui est largement mieux que le – 7,6 % de la période précédente. Les hypermarchés repassent à + 1,2 % et les supermarchés à + 0,4.

  • La beauté reprend des couleurs avec + 1,2 % au CAM et + 4,4 % sur quatre semaines. Mais les crèmes de soin visage ne sont pour rien dans l’affaire car elles décrochent de 5,1 % sur cette période. Le regain de forme vient des produits pour le corps à + 3,3% ainsi que de la toilette visage à + 3,9 %. Les autres produits visage, tirés par les masques, sont toujours très dynamiques à + 57,9 %. Les solaires patinent à – 2,3 %, mais compte tenu du manque d’ensoleillement cela reste méritoire.

Les capillaires souffrent encore sur douze mois à – 2,4 %, mais profitent enfin des opérations beauté sur la période en revenant à – 0,3 %. Ce sont essentiellement les shampooings à + 2,5 % qui raflent la mise, mais pas les après-shampooings à – 4,4 %. Les lotions capillaires s’en tirent plutôt bien à + 0,8 % et les colorations retrouvent un peu de lumière à + 0, 2 %. La situation est plutôt moins mauvaise que de coutume pour les laques à – 1,2 % et les coiffants à – 4 %.

 

Même mouvement pour le maquillage à – 2,9 % au CAM et – 0,6 % sur quatre semaines. Les lèvres obtiennent un franc succès à + 7,6 % et les produits pour le teint à + 4,1 %. Le segment des yeux reprend vie à + 1,1 % et les accessoires cartonnent à + 5 %. Mais les ongles à – 13,8 % ne sont plus du tout à la fête.

 

L’univers rasage encore à – 2,6 % sur un an surprend avec + 1 % sur la période (+ 2,8 % dans les hypermarchés, mais – 3,1 % dans les supermarchés). Les après-rasages s’offrent le plus beau score à + 7,1 % suivis par les lames et rasoirs à + 2,9 %. Les préparations à raser déçoivent toujours à – 3,6 % tout comme les dépilatoires à – 5,6 %. Il est vrai que la météo n’avait guère incité à montrer ses jambes !

Facebook
Twitter