In-Cosmetics fait le plein de nouveautés

BASF

Le grand rendez-vous européen des ingrédients s’est achevé porte de Versailles avec des innovations toujours plus green et suivant de près les grandes tendances de la recherche, comme le microbiome ou l’épigénétique.

émollients

Seppic valorise la sensorialité verte

La filiale d’Air Liquide s’est alliée à Total Fluides Spéciaux pour développer une offre d’émollients. Cela se concrétise par le rebranding d’une ligne existante, les Emosmart, et des créations inédites, les Emogreen. Ces deux gammes d’alcanes produites par Total sont facilement biodégradables grâce à un procédé de distillation et de purification breveté. De structure chimique inerte, elles sont formulables dans de nombreuses applications et mettent à disposition une nouvelle palette sensorielle. Réelle innovation, les deux produits de la ligne Emogreen, les L15 et L19, sont en plus biosourcés à partir d’huile de palme durable, certifiables et ils représentent une alternative aux silicones.

 

Actifs

IFF-Lucas Meyer joue sur les tendances

Lucas Meyer, dernière acquisition du groupe américain IFF, s’est focalisé sur deux grandes tendances pour la mise au point de ses nouveautés. Avec Miniporyl, IFF-Lucas Meyer s’est intéressé à l’effet picture perfect et à la mode des selfies. Il s’agit d’un extrait de trèfle rouge titré en biochanin A intervenant à trois niveaux pour réduire l’apparence des pores. Miniporyl va stimuler la synthèse de marqueurs essentiels à une bonne différenciation des kératinocytes, réguler la production de sébum et avoir un effet astringent. Destiné à lutter contre les pellicules, Defenscalp, lui, est fondé sur les études concernant le microbiome du cuir chevelu. Cet ingrédient multifonctionnel doit réguler la production d’une levure naturelle, la malassezia, dont la surprolifération intervient lors d’un déséquilibre entre la production de sébum et la baisse du système immunitaire, entraînant une réaction inflammatoire. Defenscalp doit normaliser la production de sébum, tout en régulant les propriétés défensives du cuir chevelu et en renforçant sa barrière cutanée.

 

Actifs

Mibelle Biochemistry fait son miel avec la gelée royale

Le producteur d’ingrédients a été inspiré par les études récentes autour de l’épigénétique, et par les conséquences du mode de vie sur le vieillissement. Pour l’anti-âge Royal-Epigen P5, Mibelle Biochemistry s’est penché sur un aliment connu pour son incidence sur les marqueurs génétiques des abeilles : la gelée royale. L’effet épigénétique de celle-

ci est dû à une molécule fragile, la royalactine, et le RoyalEpigen P5 est un peptide (cinq acides aminés) qui va mimer son action. Il aura une répercussion sur la réparation et la régénération de la peau, tout en activant le protéasome et en uniformisant le teint. Pour booster son absorption, l’actif a été encapsulé dans une nano-émulsion à base de beurre de karité et de lécithine.

 

Actifs

Prod’Hyg raffermit grâce à la gemmothérapie

C’est en s’appuyant sur cette science ancestrale qui repose sur les propriétés des bourgeons que le fournisseur a créé Prodhygem Fit. Cet ingrédient est un extrait hydroglycériné de bourgeons de marronniers et de châtaigniers sourcés en Auvergne. Ces végétaux contiennent les éléments nécessaires à la régénération de la plante. Appliqué sur la peau, Prodhygem Fit exerce une action démontrée sur la fermeté, sur la réduction de l’aspect peau d’orange et sur la diminution de la cellulite.

 

Surfactant

Clariant complète son offre GlucoTain

La ligne de tensio-actifs doux et biodégradables à base de sucres du chimiste suisse se dote de deux nouvelles références. Le GlucoTain Plus, puissant nettoyant à la mousse abondante, est recommandé pour les applications capillaires ou topiques destinées aux peaux grasses. Il laisse une sensation de propreté. Le GlucoTain LiquiFlex est une solution liquide simple à formuler et à conserver. Elle a un bon pouvoir moussant, facilite le démêlage des cheveux et laisse sur la peau un fini nourrissant.

 

Actifs

BASF privilégie le long terme

Alors que le géant allemand organisait, en marge du salon, son premier Palm dialog consacré au sourcing de l’huile de palme, les nouveautés sur son stand mettaient aussi en avant son engagement durable. Sur le capillaire, le Plantasil 4V était présenté comme une alternative aux silicones, processable à froid et compatible avec de nombreux polymères. Il permet en outre une bonne solubilisation des huiles dans les bases tensioactives. Contre le photo-vieillissement, BASF propose Lys’Sun, un extrait d’hamamélis qui lutte contre l’élastose solaire. Il s’agit d’un phénomène induit par le soleil menant à une accumulation de l’élastine dans la peau et entraînant son relâchement. Lys’Sun va stimuler la synthèse de LOX-L, l’enzyme de réticulation de l’élastine, et restaurer la fermeté. Enfin, deux nouveaux pigments rejoignent l’offre de BASF : le Flamenco summit aqua, un mica naturel bleu aux multiples possibilités d’application, notamment sur la perfection du teint, et le Reflecks dimensions brilliant gold, un borosilicate interférentiel doré de taille moyenne à la couleur et à la brillance intenses.

 

Actifs

PAT lance ses produits en propre

L’inventeur des plantes à traire et sous-traitant pour des marques et des fournisseurs se lance dans la course avec deux ingrédients qu’il a lui-même développés. Ces Exudactifs sont évidemment fondés sur son process de culture et d’extraction exclusif à partir des racines végétales. Le Canna Exudactive est issu de la Canna indica, riche en antioxydants et molécules antibactériennes qui vont contribuer à la radiance du teint. Le Spiraea Exudactive, obtenu à partir du Spiraea ulmaria, est hydratant et permet de maintenir la fonction barrière.

 

Filmogènes

Revolymer mise sur le multifonction

La société anglaise met l’accent sur deux filmogènes, le RevCare Skin Sense et son équivalent biosourcé, le RevCare Natural Effects. Le premier apporte une hydratation sur le long terme, notamment prisée dans la formulation des rouges à lèvres. Il peut aussi être exploité pour sa capacité de préservation du parfum ou de la couleur d’un produit. Il se présente sous trois formes : solide pour une utilisation dans les fonds de teint jusqu’aux rouges à lèvres, pâte pour les lotions et les crèmes, dispersion liquide pour les solutions aqueuses ou hydroalcooliques. Quant au RevCare Natural Effects, issu d’un procédé de fermentation, il revendique une formulation très facile dans l’eau ou dans l’alcool, sans besoin de chauffage préalable.

 

Actifs

Rahn stimule la production de collagène

Le Liftonin-Xpert proposé par le fournisseur suisse vise à restaurer l’équilibre de la peau en jouant sur la production de collagène. En effet, une activation non contrôlée de la synthèse de collagène peut aboutir à l’induction de procédés inflammatoires et au développement de collagène de basse qualité. Les substances actives de Liftonin-Xpert réinstaurent l’équilibre au sein du derme en entraînant la production d’un collagène de haute qualité. L’ingrédient, soluble dans l’eau, est extrait de la sève des feuilles de Bulbine frutescens, une plante ethnobotanique d’Afrique du Sud. Ses applications sont multiples : anti-âge, vergetures, soin des ongles ou de la peau tatouée…

 

Polymères

DuPont décuple l’action des SPF

Le chimiste a remis en avant son actif SoBind Harmony, qui a bénéficié de nouveaux tests. Ceux-ci ont révélé sa capacité à neutraliser les odeurs (en les capturant grâce à sa structure grillagée) et à augmenter le pouvoir protecteur des SPF. En outre, cette poudre sèche, qui forme une émulsion lorsqu’on l’hydrate, possède des qualités de stabilisation et d’émulsifiant. Les polymères qui composent SoBind Harmony sont des molécules dérivées de protéines de soja, issues des graines de cette plante. Ces aminoacides complexes renferment à la fois des composés hydrophiles et lipophiles, autorisant une utilisation aussi bien dans l’eau que dans l’huile.

 

Anti-âge

Ashland puise sa science dans le baobab

L’entreprise a présenté un extrait naturel qui provient des graines de baobab. Ashland s’est intéressé à ces arbres pour essayer d’en percer les mystères. Comment arrivent-ils à pousser dans des milieux arides ? Leurs cellules ne pourraient-elles pas nous inspirer pour aider la peau à rester hydratée ? De ces questions est né l’extrait PhytoRNx Baobab, dont l’action anti-âge aboutit à une augmentation de l’expression du collagène de type I et III ainsi qu’à celle de l’acide hyaluronique.

 

Anti-âge

Tri-K réactive la jeunesse des cellules

Le nouvel ingrédient de la branche américaine du groupe indien Galaxy Surfactants agit sur les rides autour des yeux et sur les taches de vieillesse. Fision WrinkleFix aide ainsi à réduire la formation de la mélanine, tout en stimulant les mitochondries (usines à énergie des cellules) grâce à la glycine. Son aspect multifonctionnel permet de l’utiliser pour différentes applications anti-âge, il protège aussi la peau des dommages des radicaux libres et lui assure une hydratation profonde.

 

Filmogènes

Dow Corning à la pointe

Le fournisseur met en situation ses nouveaux actifs autour de quatre thèmes et de neuf concepts de formulation. Ainsi, l’après-shampooing non rincé Let’s Ploppp, dans la thématique «Experimental», définit les boucles sans avoir recours à un fer à friser. Il intègre le CE-7081 Smart Style, un hydrogel clé pour la définition de la boucle et l’apport d’élasticité. Autre formulation, le Light Strober explore la suite du contouring : le strobing. Il apporte de la brillance dans un toucher doux typique des élastomères. Il intègre le FA-4003 DM Silicone acrylate, inédit dans le domaine des silicones acrylates, un filmogène qui apporte une combinaison de tenue longue durée et de confort. Son point de fusion abaissé (température à laquelle un composé passe de l’état solide à liquide) lui confère, à température ambiante, davantage de souplesse et de confort que ses versions précédentes.

 

Actifs

Merck pose les bases

Dans sa gamme RonaCare Essential ingredients, le géant allemand met en avant de nouveaux produits de base destinés à la formulation cosmétique. Ces références étaient déjà commercialisées par Merck dans son portefeuille dédié à la pharmacie. À travers ces Essential ingredients, le groupe propose aussi bien des ingrédients actifs que des adjuvants pour la formulation ou des conservateurs, dans des domaines aussi divers que les solaires, le soin du visage ou du corps, les capillaires, la toilette.

Facebook
Twitter