Georgia May Jagger, la nouvelle rose anglaise

©thierry mugler

Lignée de star et silhouette à la Bardot, le top model anglais prête sa beauté pulpeuse à de nombreuses marques et offre une alternative aux icônes anglaises que sont Kate Moss et Cara Delevingne.

Un background rock

Parcours. Née le 12 janvier 1992, Georgia May Jagger est dotée d’un patrimoine génétique de rêve puisqu’elle est la fille du leader des Rolling Stones, Mick Jagger, et du top model Jerry Hall, une alliance qui apporte une aura cool à sa beauté. Celle-ci ne s’arrête pas là puisque sa famille compte entre autres le mannequin Elizabeth Jagger et la créatrice de bijoux et socialite Jade Jagger. C’est d’ailleurs l’agent de sa mère et de sa sœur qui la repère à 15 ans, âge où elle commence à faire ses premiers shootings. La notoriété de son patronyme lui permettra de faire rapidement la une des magazines. Mesurant «seulement» 1,70 m, elle arpente les podiums depuis 2010 et accumule les contrats publicitaires. Autre fait marquant, elle a défilé en 2012 à Londres pour la clôture des Jeux Olympiques aux côtés de ses illustres aînées, Kate Moss et Naomi Campbell. 

 

Muse et créatrice

Mode. Son allure sensuelle a très rapidement suscité une comparaison avec Brigitte Bardot, mais avec un style vestimentaire moderne. Mannequin et people, son look est épié et apprécié, ce qui en fait une ambassadrice de choix pour les marques de mode et d’accessoires : Mulberry, H&M, Sonia Rykiel, Sunglass Hut… Certains ont vu chez elle le potentiel pour être plus qu’une égérie et lui ont confié les rênes de collections capsules, comme le spécialiste du jean Hudson et le chausseur Minelli. 

 

Elle a le «London look»

Rimmel. Moue boudeuse (merci papa), traits parfaits (merci maman) et dents du bonheur (sa marque de fabrique) : si elle est assurément belle, Georgia May Jagger a surtout un visage nouveau dans le milieu et reconnaissable pour la consommatrice. Déjà engagée avec Kate Moss, la marque d’origine anglaise Rimmel (Coty) signe un contrat de longue durée avec la jeune femme dès 2009. Elle démarre ses premières campagnes en 2010 et se montre crédible sur tous les segments : lèvres, yeux, teint…

 

Un ange passe

Thierry Mugler. Comme maman avant elle, Georgia May Jagger a prêté sa beauté blonde au parfum à l’étoile, Angel (Clarins Fragrance Group). «Merci à Clarins de donner du travail à toute la famille», s’est amusée Jerry Hall lors d’un événement de la marque en 2015. Dans une campagne révélée en 2014, elle interprète les différentes facettes de la femme Mugler : chic, sensuelle, fatale… En 2016, elle reprend son rôle dans la nouvelle déclinaison de la fragrance : Angel Muse. Elle incarne un ange d’aujourd’hui, venu d’une autre planète.  Avant cela, elle avait déjà été l’image du parfum Just Cavalli (Coty).

 

Une chevelure de rêve

Fructis. Naturellement dotée d’une abondante chevelure blonde, un autre héritage maternel, elle a signé en 2015 avec la marque de Garnier (L’Oréal DPGP) pour être son ambassadrice internationale. C’est son côté trend-setter et dynamique qui a séduit Fructis, pour qui elle représentera les segments shampooings, soins et coiffants. Si une campagne a déjà été activée à l’international, elle n’est pas encore lancée en France. La jolie blonde devrait être aussi le visage du «nouveau Fructis», entièrement rénové en 2017.

Facebook
Twitter