In-Cosmetics fait étape à Paris

Naolys

Le salon itinérant des ingrédients prend ses quartiers dans la capitale française, porte de Versailles, du 12 au 14 avril : un rendez-vous à ne pas manquer pour ces acteurs qui lui réservent leurs grandes innovations.

Culture cellulaire végétale

Naolys travaille de nuit

Fort de son savoir-faire sur la combinaison d’une molécule externe dans une cellule dédifférenciée et élicitée, le producteur d’actifs lance OvernightEnhance [MJ+C]. Ce complexe comprend une cellule végétale entière de belle-de-nuit (Mirabilis jalapa) associée à de la caféine afin de renforcer l’éclat du visage. Son action est adaptée aux mécanismes nocturnes, bien qu’il apporte à la peau un effet énergisant en augmentant le métabolisme mitochondrial. Il détoxifie en intensifiant la microcirculation et il est antioxydant.

 

Eco-conception

Expanscience sur de nouvelles technologies

L’entreprise s’est associée à son compatriote français Plant Advanced Technologies pour mettre au point Neurovity. Les laboratoires Expanscience et son partenaire ont sélectionné le Vitex negundo qui a été cultivé hors sol par aéroponie et le procédé d’extraction utilisé a ensuite stimulé la production de molécules d’intérêt. Neurovity va ralentir le processus de vieillissement en agissant sur le déclin de la densité nerveuse des peaux âgées. Il rétablit aussi la communication entre les cellules et augmente la durée de vie de marqueurs clés (Klotho, FOXO3, Sirtuine 1).

 

Peaux sensibles

ID bio cueille la fleur de safran

Sens’flower a été conçu pour venir en aide aux peaux sensibles et réactives. Il a été obtenu grâce à un procédé biotechnologique, à partir de fleurs de safran bio cultivées en France. Cet ingrédient va renforcer la barrière cutanée et les NMF (facteurs naturels d’hydratation), et réduire la réponse inflammatoire en inhibant le NF-kB et les sensations d’inconfort en agissant sur le TRPV-1.

 

Actifs

Solabia prend soin du visage

Trois nouveautés seront exposées par Solabia, qui propose de soigner les peaux sensibles et de maintenir l’inflammation sous contrôle grâce à Redyless. Obtenu par procédé de biocatalyse enzymatique, il s’agit d’un nouveau type de molécule : le pipéronyle glucose, issu d’un transfert de glucose sur de l’alcool pipéronylique. Il intervient en amont pour prévenir l’apparition des rougeurs (inhibition de l’activité des récepteurs TRPV1 et TRPA1) et réduit celles déjà présentes. Contre la pollution, Solabia a développé une réponse qui fonctionne comme un bouclier respirant. Nommé Glycofilm ou Pollustop (selon le système de conservation), ce biosaccharide gum-4 est un polysaccharide ramifié, désacétylé, de haut poids moléculaire, capable de former une matrice non occlusive à la surface de la peau et des cheveux. Enfin, pour lutter contre la glycation, le D-Glycargine (combinaison d’acide L-pyrrolidone carboxylique et d’arginine) a une action préventive et réparatrice contre ce phénomène.

 

Actifs

Lipoid soigne les mécanismes de la peau

Contre les radicaux libres, l’entreprise a créé HerbaProtect NOX, un actif composé d’extraits végétaux antioxydants (prune de Kakadu, périlla et fleur de grenade) pour lutter contre l’ion peroxynitrite, une molécule induite par les UV qui peut avoir un effet même après l’exposition. Elle forme avec la mélanine des intermédiaires réactifs endommageant l’ADN. HerbaProtect NOX va contrecarrer cette répercussion en inhibant l’enzyme impliqué dans la formation de l’ion peroxynitrite. Il est indiqué dans les soins après-soleil, mais aussi anti-âge. Sur ce segment justement, Lipoid a lancé un complexe à base de phosphatidylinositol (PI) sous forme liposomale dérivé de la lécithine de tournesol. Il augmente l’expression du gène HAS2, qui stimule la synthèse d’acide hyaluronique dans la peau, et baisse l’expression du gène MMP1, indicateur d’une protection contre la dégradation du collagène et de la matrice extracellulaire.



Naturel

Crodarom retombe en enfance

Le spécialiste du naturel pour le groupe Croda propose un extrait issu de l’Epimedium grandiflorum, plante vivace du sud de la Chine connue dans la pharmacopée locale et dont les fleurs rappellent des ailes de fée. Crodarom Elfe Flower, obtenu grâce à un procédé de micro-ondes, contient surtout des flavonoïdes, des glucides et des terpénoïdes, connus pour leurs vertus apaisante, antioxydante, hydratante et antibactérienne. Crodarom présente aussi une série de formules Les Délices, aux galéniques gourmandes.

 

Photovieillissement

Greentech protège biologiquement

Avec Soliberine, le spécialiste français des biotechnologies offre une nouvelle façon de se protéger du rayonnement lumineux. Cet actif est issu du Buddleja officinalis, ou arbre aux papillons, originaire du Sichuan (Chine). Greentech a isolé dans cette plante riche en phénylpropanoïdes une fraction purifiée et concentrée en verbascoside et echinacoside qui sont des boucliers anti-UV et infrarouges. Soliberine va absorber une partie des UV, et limiter la production de radicaux libres. Il aura aussi un effet stimulant sur la détoxification cellulaire et inhibera la synthèse des médiateurs de l’inflammation.

 

Actifs

Inabata ouvre de nouvelles voies

L’entité de R&D française du groupe japonais, Pharmasynthèse, mettra en avant sur le salon ses trois dernières molécules biomimétiques. Né des dernières avancées sur la progeria, Etioliftine est un actif capable de réduire la production de progérine, une protéine toxique pour la cellule dont l’accumulation provoque un vieillissement prématuré, tout en relançant les synthèses de procollagène et d’élastine. Destiné à soigner les peaux sensibles et à problèmes, Inacalm, est un dérivé de la strombine (acide aminé issu des invertébrés marins) agissant sur les rougeurs et les bactéries. Enfin, Inaclear est un actif éclaircissant qui se focalise sur les fibroblastes et sur un messager naturellement présent dans la peau, le DKK1, ce qui va entraîner une baisse de la production de mélanine.

 

Protéines

Croda mise sur l’immédiat

Le chimiste anglais va présenter Prolevis, un hydrolysat de protéines de haut poids moléculaire. Ce dernier a un fort pouvoir filmogène et enveloppant sur la peau, dont il masque les imperfections. Il s’inscrit dans la tendance de l’effet immédiat car il lisse les rides et gomme les imperfections de façon instantanée.

 

Culture cellulaire végétale

Phyture Biotech aide la peau à se renforcer

Avec Sensia Carota, l’expert espagnol de la culture cellulaire végétale propose un ingrédient qui renforce le système protecteur naturel de la peau, même la plus sensible. Il est extrait de cellules de racines de carottes cultivées grâce à la technologie exclusive de Phyture Biotech, les Plant Cell Biofactories, et exposées à la lumière afin qu’elles produisent plus de molécules de défense, telles que des composés phénoliques, des acides gras ou des phytostérols. Sensia Carota offre un effet antioxydant, réparateur et réducteur de l’inflammation.

 

Antitaches

Codif s’attaque à la pollution

Le fournisseur a travaillé sur le problème des taches pigmentaires, en particulier celles induites par la pollution, et lance l’EPS White. Pour la première fois, des chercheurs ont caractérisé un exopolysaccharide marin dont deux acides aminés facilitent la pénétration dans l’épiderme. L’actif va ensuite interagir avec des récepteurs localisés à la surface des mélanocytes pour inhiber la formation des synapses pigmentaires et le transfert de la mélanine aux kératinocytes, phénomène que Codif nomme «l’effet torche». Il protège aussi la peau de l’inflammation.

Facebook
Twitter