Recul des ventes en 2015

-0,2%. Sur douze mois, le marché de l’hygiène-beauté apparaît toujours en petite forme selon le baromètre Nielsen pour CosmétiqueMag. Et l’indice, à –1,4% sur quatre semaines, montre que la période d’avant fêtes n’a pas déclenché de frénésie d’achats. Les hypermarchés affichent –0,8% sur la période et les supermarchés –2,8%.

La parfumerie, qui avait raté le coche en novembre avec –0,9%, a rattrapé un peu son retard sur décembre, à +1% (mais reste en négatif au CAM avec –0,9%). Boosté par les lancements, notamment ceux de Lascad, le petit segment des colognes a fait un beau score à +8,7% mais les eaux de toilette ont stagné à +0,3%.

Encore en progression sur un an (+3,9%), la beauté a dévissé à –4,6% sur la période. Les crèmes soin visage s’affaissent à –15,8% et les produits corporels mollissent à –4,2%. La toilette visage (+3,6%) va bien mieux et les autres soins visage, dopés notamment par les masques, brillent à +62,5%.

Le maquillage non plus n’a pas trouvé sa place sous le sapin avec –2,4% au CAM et –2,1% sur la période. Stabilité pour les lèvres (+0,1%) et léger éclat pour les yeux (+1%) mais les ongles affichent –9,9% et le teint manque de peps à –2%. Seuls les accessoires montrent un indice moins dégradé qu’à l’habitude (–4,1%).

Les capillaires peinent avec des ventes valeur à –2,6% sur douze mois et –3,7% sur quatre semaines. Les shampooings, piliers de la catégorie, chutent de 4,3% et les après-shampooings de 3,3%. La baisse des lotions capillaires ralentit (–7,4%) mais les colorations (–1,6%), les laques (–4,8%) et les coiffants (–5,2%) ne brillent guère.

Facebook
Twitter