Quel maquillage pour les conseillères ?

©Magalie F pour CosmétiqueMag

Parce qu’elles représentent une enseigne, les conseillères ne peuvent pas se permettre n’importe quels maquillages. L’apparence (make-up, coiffure et tenue vestimentaire) fait partie des critères de notation du magasin lors des enquêtes mystères.

Comment être crédible auprès d’une cliente à qui l’on conseille un mascara, un rouge à lèvres ou un fond de teint si l’on ne porte pas soi-même au moins l’un de ses trois fards ? Être maquillée fait partie des impératifs du métier. Mais point trop n’en faut. Si dans les années 70-80, on forçait sur le fond de teint, les dégradés d’ombres à paupières, et les rouges écarlates, aujourd’hui il s’agit de se mettre à la portée de toutes les consommatrices en adoptant un make-up consensuel. À moins que l’on soit une expert du maquillage et que l’on sache très bien marier les couleurs. Les galéniques (fluide, huile sèche, eau) ont suffisamment évolué pour avoir une palette de teintes allant de la naturelle à la plus prononcée. «Les clientes doivent pouvoir s’identifier aux conseillères, rappelle Jennifer Wahbe, responsable de la formation Benefit France. Les conseillères doivent aussi suivre les tendances. Il est choquant aujourd’hui de voir des conseillères qui n’ont pas les sourcils parfaitement épilés et maquillés ou qui n’ont pas les ongles faits. Seules les esthéticiennes peuvent ne pas mettre de vernis car leurs mains sont en contact avec la peau des consommatrices lors des soins, cela peut créer une intolérance ou une allergie.» Certaines enseignes recommandent d’avoir aussi les cheveux coiffés, attachés.

Un teint naturel. Bannir les fonds de teint trop foncés et trop épais, genre maquillage de scène. Pour trouver la bonne teinte, étaler par touches plusieurs coloris et opter pour celle qui ne se voit pas à la lumière du jour. Appliquer le fond de teint avec une éponge, un pinceau ou les doigts, de l’intérieur vers l’extérieur du visage. Des sourcils dessinés. Pour combler les trous ou rallonger des sourcils trop épilés, mettre du crayon et/ou un fard en poudre. Pour renforcer le dessin, tracer un trait le long de l’arc.Privilégier des tons neutres si l’on n’est pas une pro du maquillage. Des teintes claires et moyennes et de l’Eye-Liner tout autour des yeux agrandissent le regard. Éviter dans tous les cas des fards avec des pigments de couleurs rouges et violets qui donnent un air fatigué. Terminer par le mascara. Des lèvres plus ou moins discrètes.«Pour rester moderne, maquiller soit les yeux, soit les lèvres mais pas les deux, suggère Jennifer Wahbe. Si l’on choisit de maquiller davantage le regard, appliquer un gloss ou une teinte proche de celle des lèvres.»

Facebook
Twitter