La Prodigieuse histoire d’une huile

Saga. Le produit star de la marque a su s’imposer dans l’univers blanc de la pharmacie. Elle fête aujourd’hui ses 25 ans, entourée de ses nombreux descendants.

1991 Une double naissance

Enceinte, Aliza Jabès, présidente et fondatrice du groupe Nuxe, désirait un produit multifonction. Ses équipes conçoivent alors la première huile sèche adaptée au visage, au corps et aux cheveux, qui sera vendue en pharmacie et parapharmacie. La formule mêle quatre huiles végétales (argan, amande douce, camélia, bourrache) qui réparent, nourrissent et adoucissent. La maison Mane signe le fameux parfum ensoleillé. Objectif : désaisonnaliser l’huile et ce type de fragrance. Mission accomplie. Le produit, audacieux pour l’époque, séduit rapidement les consommatrices et les journalistes beauté. Une icône est née.

 

2011 La première déclinaison

Il faut attendre vingt ans pour que l’Huile Prodigieuse fasse des petits. Nuxe décline son produit phare en une gamme de soins visage. La marque cible large, en proposant quatre références adaptées à tous les types de peau et à tous les âges. Elle se concentre sur les besoins essentiels : hydrater et lutter contre le stress oxydatif. Insaponifiables de cacao et glycérine végétale se chargent de la première mission, polyphénols d’immortelle bleue et extraits d’agérate bleue et de cacao s’occupent de la seconde.

 

2012 Le parfum s’émancipe

La déclinaison de la franchise s’accélère. Un an après les soins visage, Nuxe lance Prodigieux le parfum, qui reprend à l’identique la fragrance de l’huile. Son créateur, Serge Majoullier (Mane), retravaille le concept avec un départ hespéridé, un cœur floral de rose, gardénia et magnolia, suivi d’un fond composé de vanille et de noix de coco. La marque réussit à opérer un transfert peu courant, de la cosmétique vers la parfumerie, campagne de publicité en presse et télévision à l’appui.

 

2016 Vingt-cinq printemps et un nouvel actif

L’Huile Prodigieuse fête ses 25 ans et elle est bien entourée ! Une huile de douche a en effet rejoint la franchise l’an dernier. Pour l’occasion, le produit star opère un léger changement. Sa formule, à 98,1% naturelle, s’enrichit d’un nouvel actif, l’huile végétale de tsubaki, également appelée rose du Japon. Très riche en oméga 9, elle était la candidate idéale pour renforcer les vertus protectrices du produit. Bien sûr, le parfum qui fait tout son charme n’a, lui, pas changé d’une note.

Facebook
Twitter