Soon Soon Soon, le tendanceur 2.0

©soon soon soon

Cette jeune plateforme d’information publie des articles sur les innovations repérées par ses éclaireurs partout dans le monde. Grâce à ce savoir-faire, Soon Soon Soon a développé une activité de conseil aux marques et suscité l’intérêt de Nelly Rodi.

L’agrégation de contenu

Fondée en 2012, Soon Soon Soon est une «plate-forme consacrée à l’innovation», explique Alexis Botaya (à droite sur la photo). Cet ancien journaliste et ex-membre du think tank Vraiment Durable consacré au développement durable s’est associé à Ganaël Bascoul, professeur de marketing, pour monter cette «agence de tendances et de détection d’innovations». Les débuts du site sont ceux d’un média. Mais l’information «sur les innovations à travers le monde» se vend mal. Très vite, Soon Soon Soon monétise son audience en montant des conférences et en vendant des missions de conseil auprès de marques. Une enseigne de la grande distribution lui fait confiance. D’autres marques suivent, dont L’Oréal.

 

1500 éclaireurs à travers le monde

«Notre valeur ajoutée est de croiser les informations sur les innovations. Un algorithme les agrège en fonction de critères : le secteur économique dont elles relèvent, le style de vie qu’elles révèlent et la valeur sociétale qui les sous-tend», explique Alexis Botaya. Le tout est réalisé à partir des données récoltées auprès de «1 500 éclaireurs à travers le monde». Ces contributeurs non rémunérés – des journalistes, des planneurs stratégiques, des étudiants et des designers, énumère le site – repèrent «des signaux faibles» dans dix-sept pays. Chacun rédige des billets illustrés. «Leur publication leur assure une visibilité qu’ils pourront mettre à profit dans leur profil sur LinkedIn», suggère Alexis Botaya. Ils peuvent aussi contribuer aux conférences organisées par Soon Soon Soon.

 

Détecter les signaux faibles

Ces méthodes pour «détecter les signaux faibles de tendances» ont séduit Nelly Rodi et OpinionWay. Fin 2014, l’agence de tendances et l’institut de sondages ont pris la majorité du capital de cette start-up. Depuis, Soon Soon Soon a quitté l’incubateur Creatis situé à la Gaîté Lyrique, à Paris, pour s’installer dans ses propres locaux. Alexis Botaya, son président, entend internationaliser son activité. Il prépare le lancement d’une édition anglophone pour conquérir les États-Unis et l’Asie. Récemment, l’agence a même édité un livre chez Dunod – préfacé par Philippe Starck – sur les «100 innovations qui vont changer votre vie». Une vraie promesse.

 

Collaborations avec Nelly Rodi

«Nous sommes très complémentaires», explique Pierre-François Le Louët, président de Nelly Rodi. L’agence connue pour ses cahiers de tendances et ses missions dans la beauté (15% de son activité) a déjà pris le virage du numérique, par le biais de sa plateforme Nelly Rodi Lab. Avec Soon Soon Soon, elle n’exclut pas des collaborations, «des échanges» imagine Pierre-François Le Louët. Une influence qui se déploie à grande vitesse et dont les effets devraient être visibles… Soon soon soon.

220 000 fans suivent les publications de Soon Soon Soon sur Facebook

Facebook
Twitter