Novembre marqué par les attentats

– 0,3 % sur an, ce n’est déjà pas brillant selon le baromètre Nielsen pour CosmétiqueMag. Mais marquée par les attentats qui ont aussi affecté les ventes d’hygiène-beauté, la période montre un indice à – 1,1 %. Les supermarchés à – 2,1 % ont accusé le coup et les hypermarchés sont à – 0,5 %.

  • Déjà à – 2,8 % au CAM, le maquillage a été très touché sur quatre semaines avec des ventes valeur en baisse de 10,4 %. Les ongles sont les plus impactés avec – 16,5 % mais les accessoires sont aussi en difficulté à – 15 % ainsi que le segment des yeux. A – 4,9 %, le teint ne relève pas le niveau et les lèvres à – 4 % repassent dans le rouge.
  • A – 2 % sur douze mois et – 0,9 % sur la période, la parfumerie n’a pas profité des mises en avant traditionnelles en cette saison d’avant fêtes. Les eaux de cologne sont au dessus du lot à + 1 % mais les eaux de toilette à – 1,3 % attendent des jours meilleurs.
  • La beauté reste en forme au CAM avec + 4,1 % mais l’état de grâce de la période précédente (+ 6,6 %) n’est plus d’actualité et l’évolution sur quatre semaines plafonne à + 0,7 %. Avec – 9,5 %, les crèmes de soin visage ne font pas de miracle et les produits pour le corps à – 1,9 % non plus. Mais la toilette visage s’est très bien comportée à + 4,5 % et les autres produits visage, portés notamment par les masques, emmènent les ventes avec + 88,5 %.
  • Pas d’embellie pour les capillaires à – 2,5 % sur un an et – 1,1 % sur la période. Si les shampooings sont en croissance à + 2,6 %, tous les autres segments sont à la baisse : après-shampooings à – 0,9 %, colorations à – 3,7 % et lotions capillaires à – 12,2 %. A souligner cependant que pour les laques à – 3,1 % et les coiffants à – 3,9 %, la situation est un peu moins mauvaise qu’à l’accoutumée.
Facebook
Twitter