Octobre sauvé par la beauté

+0,7% sur un an et +2,2% sur la période, les opérations Beauté II des enseignes semblent avoir été profitables aux hypermarchés, selon le baromètre Nielsen pour CosmétiqueMag. Les supermarchés, eux, sont loin derrière avec des ventes valeur en baisse de 2,3% au CAM et de 2,7% sur quatre semaines.

À +3,5%, c’est la beauté qui a emmené les ventes du rayon sur douze mois et +6,6% sur la période, remportant la palme de la croissance. La catégorie s’affiche même à +8,6% dans les hypermarchés sur quatre semaines et demeure la seule en croissance dans les supermarchés avec +3,1%. Pas de miracle pour les soins visage à –6,8% mais un beau score pour la toilette visage à +9,1% ainsi que pour les produits corporels à +6,9%. Le gisement de croissance se trouve également dans les autres produits visage à +125%, tirés notamment par les ventes de masques.

Le maquillage, en petite forme au CAM avec –1,8%, retrouve un léger «flush» sur quatre semaines, à +0,2%. Les précédentes performances des lèvres ne se renouvellent pas et le segment baisse de 0,8%. À –9,2%, les ongles sont bien ternes tandis que le teint pâlit vraiment (–4,4%) et que les accessoires sont boudés (–9,8%). Seuls les yeux pétillent à +8,2%.

En manque de peps sur un an avec –2,6%, les capillaires arrivent cependant à ralentir la forte chute constatée sur la période précédente (–5,7%) et à la limiter à –1,2%. Les après-shampooings s’en sortent la tête haute, à +1,3%, mais pas les shampooings, à –1,2%, ni les colorations, à –1,4%. La situation est moins mauvaise qu’habituellement pour les laques, à –1,3%, et pour les coiffants, à –1,2%.

Facebook
Twitter