La vanille high tech de Chanel

DR

Plante star de la gamme Sublimage depuis 10 ans, la vanilla planifolia recèle de nombreux secrets que l’entité Recherche et technologie de la marque continue d’explorer.

2000. Chanel R&T sélectionne la Vanilla planifolia de Madagascar parmi les 117 variétés recensées dans le monde. Celle-ci se distingue par son pouvoir régénérant et sa concentration en polycétones. Pour étudier et cultiver la plante en toute liberté, Chanel met en place les Ombrières à Ambanja : à la fois lieu de culture et laboratoire à ciel ouvert avec ses 3500 lianes. Tandis que la fécondation et la cueillette se font de façon presque artisanale par les femmes des villages environnants, les fruits et les fleurs sont envoyés au centre de recherche de Chanel à Pantin pour être traités.

2006. Chanel lance Sublimage, dont la formule contient du Planifolia PFA, un actif issu du fruit de la Vanilla planifolia. Celui-ci est extrait à l’aide d’un polyfractionnement exclusif à la marque, après que la matière brute a été purifiée et affinée. Cet actif va agir sur les facteurs de vie, autrement dit des messagers cellulaires qui assurent le bon fonctionnement de la peau. Cinq mécanismes sont activés : stimuler le collagène et les glycanes, dynamiser la microcirculation, renforcer la fonction barrière et prévenir les désordres pigmentaires. Depuis son lancement, 1,6 million de Sublimage ont été vendus dans le monde.

2011. Après le fruit, Chanel R&T s’intéresse à la fleur de la Vanilla planifolia, est riche en hétérosides et en composés phénoliques antixoydants. Polyfractionnées, ses molécules sont combinées avec le Planifolia PFA pour créer un actif enrichi qui va agir sur un sixième facteur de vie dont l’objectif est de protéger les cellules et de renforcer le mécanisme global. Pour produire 1 kg d’actif, il faut 60000 fruits et 14000 fleurs fraîches.

2016. Découverte d’un nouveau trésor au cœur de la gousse de vanille : les Éphémères. Un nom qui en dit long sur la rareté de ces molécules, de la famille des phénols glycolisés, que l’on trouve seulement fin avril, début mai. Boosters d’efficacité pour la Planifolia PFA, les Éphémères stimulent la production d’une enzyme déjà présente dans la peau. Celle-ci assure la longévité et la biodisponibilité des facteurs de vie, et facilite les échanges entre les messagers cellulaires.  

Facebook
Twitter