Des coiffeurs businessmen

DR

Ils ont souvent débuté avec un seul salon de coiffure et sont aujourd’hui à la tête de chaînes, pour certaines, internationales.

Allure Coiffure

Aïda M’Dalla (PDG)

Titulaire d’un CAP et d’un BP coiffure, elle lance son premier salon à l’enseigne Allure à Dijon. Depuis, elle a créé son centre de formation, une gamme de produits cosmétiques et ouvert 35 salons en succursale.

 

Atmosphair

Claude Hausser (PDG)

Il crée le premier salon Atmosphair à Nancy, puis essaime dans l’Est, au Luxembourg, en Belgique, en Rhône-Alpes et en région parisienne. C’est en 2013 qu’il amorce le développement en franchise de l’enseigne.

 

Franck Dangleterre (DG)

Diplômé d’un master 2 en management général des business units de l’Institut d’administration des entreprises de Lille, il a notamment travaillé comme directeur de la formation et directeur du réseau France-Belgique dans le groupe Dervyn.

 

Beauty Bubble

Nicolas Langer (directeur général)

Diplômé de l’Ecole supérieure de commerce de Reims, il débute à New York dans le groupe Coty. De retour en France, il travaille pour Rogé Cavaillès, avant de lancer, début 2010, Beauty Bubble, un concept de coiffure sur cheveux secs à petits prix, implanté dans des lieux à fort trafic. L’année suivante, le développement en affiliation démarre. En 2015, un bar à beauté ouvre dans le premier Beauty Bubble installé dans un hyper Auchan.

 

Carpy

Jacky Carpy (président)

Le premier salon franchisé voit le jour en 1998, vingt ans après un premier salon en nom propre. Entre ces deux dates, Jacky Carpy a développé son réseau en succursale, créé un centre de formation à Tours et transmis son savoir-faire à 170 salons affiliés.

 

C&C Partner

Christophe Caggia (cogérant du groupe : Studio Avenue, Made in Coiff, Fun Look, Beauty Family)

Titulaire d’un CAP et d’un BP, il crée en 1987 le concept Studio Avenue, qu’il duplique autour de l’étang de Berre et développe en franchise à partir de 2004. L’année suivante, il lance Made in Coiff. Après son association avec Christophe Pinon en 2007, il devient cogérant de C&C Partner, un groupe régional déployé en Paca et en Rhône-Alpes.

 

Christophe Pinon (cogérant)

Tout d’abord VRP pour des encyclopédies ou des produits d’hygiène et d’entretien, il entre ensuite chez Schwarzkopf Professional en 1994 et y reste treize ans. Cogérant de C&C Partner depuis 2007, il renoue ainsi avec son premier métier, la coiffure.

 

Coiffirst

Eric Pfalzgraf (fondateur)

Alors qu’il coiffe les stars sur les yachts et dans les villas de Saint-Tropez, il lance Coiffirst en 1988. Un an après, il ouvre un salon dans sa ville natale de Strasbourg. En 1996, il inaugure un Coiffirst à Paris puis, en 2001, au Japon. Il est aujourd’hui à la tête de 35 salons dans le monde.

 

Dessange International

Benjamin Dessange (président du directoire du groupe : Dessange, Camille Albane, Fantastic Sams aux Etats-Unis)

Après une expérience terrain dans la coiffure, il passe un an et demi aux Etats-Unis, au sein de Dessange International. En 1994, il est nommé directeur général, met en place le développement export et participe à la création de la marque Camille Albane. Depuis 2012, il occupe son poste actuel.

 

Emmanuel Gasnot (DG)

A ce poste depuis 2012, il a effectué sa carrière dans des entreprises spécialisées dans les capillaires et les cosmétiques. Après vingt ans chez Wella France, qu’il préside de 2004 à 2007, il rejoint les Laboratoires Cosm & Ouest (filiale de distribution des Laboratoires Sciences & Mer) comme président. En 2009, il est nommé directeur de la division «Professionnel» groupe de la société Eugène Perma.

 

Diloy’s

Alain Diloy (PDG)

C’est en 1985 qu’il ouvre un premier salon à son nom. Après le lancement de la franchise en 1991, il développe le réseau dans le sud de la France.

 

Eric Stipa

Grégory Stipa (PDG)

Il a intégré le groupe fondé par ses parents en 2003 en tant que directeur du développement. A la suite de ses études à l’Institut supérieur de gestion à Paris, il a travaillé dans une entreprise de transport en tant que commercial, puis a rejoint Dexia comme responsable encadrement commercial. Il devient PDG d’Eric Stipa en 2011.

 

Karine Stipa (DG)

Après son bac, elle bifurque vers la coiffure et passe un CAP et un BP. Elle travaille comme coiffeuse dans différents salons de l’enseigne, avant de devenir formatrice puis directrice du centre de perfectionnement. Aujourd’hui DG du groupe, elle est en charge de la partie artistique et de la formation.

 

Jean Claude Aubry

Jean Claude Aubry (PDG du groupe : Jean Claude Aubry, Coiffure du Monde, Sergio Bossi, Jean Claude Aubry Shopping, Jean Claude Aubry Basic)

Il a 23 ans quand il ouvre son premier salon. Quelques années plus tard, en 1997, alors qu’il a perdu le droit d’utiliser son nom – qu’il récupérera en 2002 -, il crée Coiffure du Monde pour «tous les cheveux du monde». Puis ce sera Jean Claude Aubry Shopping Professional en 2009 et Jean Claude Aubry Basic (en 2014). Entre-temps, il rachète l’enseigne Sergio Bossi.

 

Laurent Graye (DG)

Il rejoint le groupe à ce poste en 2011. Il a auparavant travaillé pendant vingt-cinq ans chez Schwarzkopf, où il a occupé des fonctions commerciales, jusqu’à la direction commerciale France.

 

Jean-Claude Biguine

Jean-Claude Biguine (président)

Après un premier salon en 1982, il amorce le déploiement en franchise en 1989 et l’internationalisation, en 1994, avec une implantation en Italie. En 1995, la première Maison de Beauté ouvre. La gamme Jean-Claude Biguine Coloriste est lancée en 2004, suivie en 2006 de Biguine Bio et, en 2011, de Biguine Electro Beauté. Cette même année, il crée le concept Biguine Nails.

 

Kraemer

Yannick Kraemer (président)

Il commence par développer une quinzaine de salons Jacques Dessange en franchise avant de se lancer en 2000 avec un concept à son nom, qu’il va déployer en France et à l’étranger. En 2007, il décline une gamme de produits en nom propre.

 

Lothmann

Thierry Lothmann (PDG du groupe : Thierry Lothmann, Valentin by Lothmann)

C’est à Hesdin (62) qu’il ouvre son premier salon. Une formation au Royaume-Uni et un second salon plus tard, il se lance dans la franchise. En 1997, il crée Valentin, un concept plus accessible. Suivent une centrale d’achat et une marque propre, avant l’internationalisation.

 

Mod’s Hair

Alain Viot (PDG)

Devenu associé et PDG du groupe cette année, ce diplômé de l’Essec a une longue expérience dans le luxe. Il a été, chez Cartier, directeur marketing international, directeur général de la filiale espagnole, puis PDG de Cartier Inc. à New York, avant d’être nommé directeur du développement du groupe Richemont. Il a ensuite rejoint la manufacture espagnole de porcelaine Lladro en tant que PDG, puis le chausseur J.M. Weston. Depuis cinq ans, il est gérant d’Apsa Conseil.

 

Novaly

Frédéric Moreno (président du groupe : Frédéric Moreno, Jack Holt, Top Model)

Trois ans après avoir créé sa marque, il lance le développement en franchise et acquiert, en 2013, les enseignes Jack Holt et Top Model.

 

Pascal Coste

Pascal Coste (président du groupe : Pascal Coste, People Coiffure)

Il débute à 15 ans dans un salon traditionnel, puis il entre dans un groupe régional à Toulouse, d’abord comme coiffeur. Il ouvre son propre salon à Nice en 1988 et, dix ans plus tard, démarre le développement en franchise. En 2003, il crée People Coiffure qui cible les jeunes et, en 2008, un site de vente en ligne.

 

Provalliance

Franck Provost (président du groupe : Franck Provost, Jean Louis David, Saint Algue, Fabio Salsa, Coiff&Co, Intermède, Interview, Jean-Marc Maniatis, Niwel, Colorii, La Suite Bleue, Haircoif)

Il fait son apprentissage comme coiffeur au Lude (72), puis il ouvre son premier salon en 1975 à Saint-Germain-en-Laye. Vingt ans plus tard, à la tête de 25 succursales, il se lance dans la franchise et, en 1998, crée l’enseigne Fabio Salsa. En 2007, il s’associe avec Regis, alors propriétaire de Jean Louis David, Saint Algue, Coiff&Co et Intermède – l’Américain finira par se retirer en 2012. Il rachète Saint Karl et Interview en 2008 et les salons Jean-Marc Maniatis un an plus tard.

 

Marc Aublet (DG)

À ce poste depuis 2007, il a intégré Franck Provost en 1995 pour s’occuper du développement de l’enseigne en France et à l’étranger. Diplômé d’une école de commerce, il a notamment travaillé dans le groupe de Bernard Tapie.

 

Michel Dervyn

Michel Dervyn (président du groupe : Alexandre de Paris, Alexandre de Paris Studio, Michel Dervyn, Shampoo Expert, Fifty)

C’est en 1970 que ce natif du Nord lance son premier salon, à Tourcoing, puis il ouvre en 1977 le premier salon de coiffure en centre commercial, à Villeneuve 2. En 1980, il crée l’enseigne Shampoo et, en 1990, acquiert Alexandre de Paris. L’enseigne Fifty est lancée en 2013 et Alexandre de Paris Studio l’année suivante.

 

Nicolas Gandy (DG)

Diplômé de l’ESC Paris et titulaire d’un DEA en sciences sociales, il débute comme directeur des ressources humaines chez Usinor Sacilor, Sogecap, Dunlopillo puis Treca. En 2013, il prend la direction générale de Groupe Michel Dervyn, fonction qu’il avait auparavant exercée chez Descamps.

 

Serge Comtesse

Serge Comtesse (gérant du groupe : Serge Comtesse, Self’Coiff)

Après une formation en gestion, action commerciale et marketing, il travaille deux ans dans le groupe La Nantaise pour la marque BN. Changement de cap en 1987 lorsqu’il crée, avec son épouse Christine, coiffeuse, un salon sous l’enseigne Serge Comtesse dans une commune de moins de 2 000 habitants, en Alsace. Dix ans plus tard, il lance l’enseigne Self’Coiff.

 

Vog

Franck François (président du groupe : Vog Coiffure, Tchip, Claude Maxime, Mon Coiffeur ma Famille Exclusif, Faubourg Coiffure, Claire Saint-Yves)

Coiffeur coloriste, il ouvre son premier salon en 1979. Il lance la franchise sous l’enseigne Vog Coiffure en 1982, suivie de celle de Tchip en 1996. En 2002, il achète Claude Maxime et les centres de formation Formul’A. Il met la main sur le groupe Exclusif en 2013, ses trois enseignes (Exclusif Coiffure, Faubourg Coiffure, Claire Saint-Yves) et ses 80 salons.

Facebook
Twitter