Relation client : rassurer sur l’électrobeauté

Face à une offre en pleine expansion dans tous les domaines, du soin au nettoyage en passant par l’épilation, voici quelques arguments pour convaincre les clientes de s’équiper d’un – ou plusieurs – appareils.

Une garantie d’efficacité

«Le bon nettoyage de la peau est le premier antirides, souligne Audrey de Saint Priest, responsable sales & professional de la marque Foreo. La peau étant stimulée par l’action vibrante des brosses, les pores s’ouvrent et sont débarrassés des impuretés. Les soins que l’on applique à la suite du nettoyage pénètrent donc beaucoup plus efficacement sous la peau.» Clarisonic (groupe L’Oréal) revendique ainsi pour sa brosse Mia 2 une action six fois supérieure à celle d’un nettoyage manuel. Les technologies utilisées viennent le plus souvent de domaines professionnels où elles ont déjà prouvé leur efficacité. Issu de découvertes faites par la Nasa, l’appareil Light Duo de Talika a par exemple démontré son action pour réduire rides, ridules, taches brunes et augmenter la tonicité de la peau grâce à l’émission de lumière à des longueurs d’ondes spécifiques.

 

Économie et praticité

Certes, les appareils de beauté ont une valeur faciale généralement élevée. Mais il ne faut pas hésiter à montrer aux consommatrices qu’ils constituent un investissement, en les comparant par exemple avec le prix d’une crème (qui par définition devra être renouvelée) ou, plus encore, avec le coût d’une séance chez un professionnel. Audrey de Saint Priest fait valoir que, contrairement à leurs concurrents, les produits Luna de Foreo ne nécessitent aucun remplacement de brosse. Et en voyage, les beauty devices, qui aujourd’hui se rechargent très facilement, ne risquent ni de s’ouvrir ni de se renverser dans les bagages !

 

Une promesse d’innocuité

Par nature, les beauty devices ne contiennent pas d’actifs potentiellement allergisants et les fabricants prêtent une grande attention à la sécurité. «Les appareils qui émettent de la lumière sont très adaptés aux épidermes sensibles ou irrités car il n’y a pas de contact direct avec la peau», explique Alexis de Brosses, PDG de Talika. Foreo fabrique pour sa part ses brosses avec un silicone médical hypoallergénique et non poreux, ce qui permet un nettoyage facile et limite la prolifération des bactéries. Par ailleurs, la plupart des épilateurs à lumière pulsée sont dotés de détecteurs qui garantissent une adaptation sécurisée de l’intensité lumineuse à la couleur de la peau.

 

Les hommes aussi

Pour la clientèle masculine, le recours à l’électrobeauté peut aider à lever certains freins liés à l’utilisation de cosmétiques, comme la sensation d’avoir la peau grasse ou collante. «Les hommes apprécient beaucoup le côté technologie et esthétique des appareils», fait de plus observer Alexis de Brosses. Philips a décliné pour eux son épilateur à lumière pulsée Lumea avec une version noire. Foreo a également choisi le noir pour sa brosse Luna For Men, qui se présente comme un appareil nettoyant avant rasage haut de gamme.

Facebook
Twitter