Ils sont jeunes, mais ce sont déjà des consommateurs avertis. Pas question de leur raconter n’importe quoi. Les sources d’information des 15-25 ans sont multiples avec une nette préférence pour les réseaux sociaux sur lesquels ils peuvent faire et défaire la réputation d’une marque ou d’un produit. Comprendre leurs codes est déjà un grand pas vers leur conquête, sachant qu’il est aujourd’hui difficile de dresser un profil de cette génération dont le comportement évolue sans cesse. Elle partage néanmoins la même attente que les adultes en matière de prix. C’est la raison pour laquelle elle est plus sensible aux offres accessibles des MDD, voire à celle des marques exclusives, qu’aux grands noms de la parfumerie de luxe. Ces derniers espèrent bien recruter la jeune génération une fois qu’elle disposera d’un pouvoir d’achat plus élevé. Mais cette perspective idéale se vérifiera-t-elle ? Les 15-25 ans, habitués à voir des produits de beauté en dehors des circuits classiques (sélectif, pharmacies et parapharmacies, GMS), iront-ils pour autant en parfumerie ? Dans ce numéro, experts, sociologues et responsables de magasins livrent des idées pour fidéliser ces jeunes clients. Bonne lecture de rentrée.

Facebook
Twitter