GMS : mauvaise passe

-0,4% L’embellie aura été de courte durée, comme en témoigne l’évolution du chiffre d’affaires de l’hygiène-beauté dans les grandes surfaces au CAM arrêté au 17 mai 2015. Dopée par les opérations beauté des enseignes, elle était repassée en positif (+ 0,9 %) au CAM précédent. Idem sur les quatre semaines arrêtées au 17 mai 2015 où l’indice chute à –4,6 % après s’être envolé à + 5,6 % sur la quatrième période de l’année.

La note est particulièrement salée pour les supermarchés, à –2,6% sur un an et –13% sur quatre semaines alors qu’ils avaient enregistré le meilleur score sur la période précédente avec +6,1%. Mais le ralentissement touche aussi les hypermarchés, à +0,7% sur douze mois et à –0,7% sur quatre semaines. Sur la période précédente, ils avaient engrangé +5,6% (et +1,9% au CAM précédent).
Sur les quatre semaines, toutes les catégories sont en repli. Encore à l’équilibre sur un an (+0,1%), la beauté accuse –7,5% sur la période alors qu’elle avait été la grande gagnante sur la période précédente avec un bond de 12,8%. Les crèmes de soin visage dégringolent (–22,5%), la toilette (–3,1%) et les produits corps (–10%) peinent. Les autres produits visage contrastent, à +61,8%, et les solaires restent sur leur belle lancée à +10,5%.
Les catégories liées à l’hygiène, qui avaient profité des animations et promotions des enseignes, retombent dans la morosité. Sur quatre semaines, la toilette chute de 3,5% et l’hygiène bucco-dentaire de 6,7%. Les capillaires à –5,7% sont loin de redresser la tête et l’univers rasage à –6,8% loin de reprendre du poil de la bête.
Stable au CAM avec 0,4%, le maquillage se ternit à nouveau sur la période avec –4% (contre +3% sur la période précédente). Si les lèvres séduisent à +7,7% et les ongles restent sains à +1,2%, les autres segments souffrent. Tout d’abord les produits de teint visage à –8,2%, puis les yeux à –4,5% et les accessoires à –29,2%.

Facebook
Twitter