Travel retail : Dufry rafle WDFG

© Martin Heimann

Numéro 1 mondial du commerce hors taxes, le suisse Dufry s’est emparé des 50,1% de World Duty Free S.p.A appartenant à la famille Benetton pour un montant de 1,3 milliard d’euros (Md€). Il ne compte pas s’arrêter là et lancera une offre d’achat des 49,9% restants du capital coté à la Bourse de Milan. Au total, le rachat de WDFG (CA 2014 : 2,4 Md€, dont 43% en beauté) devrait atteindre 3,6 Md€. Pour financer les opérations, le groupe a procédé à une augmentation de capital de 2,2 milliards de francs suisses (MdCHF) proposée lors d’une assemblée générale fin avril. L’opérateur confirme ainsi son leadership dans le duty-free d’aéroport avec 24% de part de marché (15% en 2014), loin devant DFS (PDM estimée à environ 14%), davantage présent en downtown, et le numéro 3, Lagardère Services (PDM à environ 8%), autre candidat au rachat de WDFG.
Avec World Duty Free Group (plus de 520 magasins dans 20 pays), Dufry récupère des concessions stratégiques en Espagne (25% du CA de WDFG) et au Royaume-Uni (44% de l’activité). «Nous renforçons aussi nos positions en Amérique, en Asie et au Moyen-Orient, ajoute Julián Díaz, CEO de Dufry. L’intégration devrait se faire d’ici à 24 mois.» Alors que le suisse n’a pas terminé celle de Nuance Group, autre opérateur racheté l’an dernier pour 1,55 MdCHF. Sur ce florissant marché du duty-free (CA 2013 monde : 60 milliards de dollars à +7,5%, +5% prévus en 2014), tous sont à l’affût. Le sud-coréen Shilla Duty Free vient d’acheter 44% de DFASS, spécialiste des ventes détaxées à bord des avions (CA : 500 millions de dollars), et l’allemand Heinemann a pris une participation de 60% dans Schiphol Airport Retail. La concentration ne peut que durcir les négociations commerciales avec les industriels, notamment ceux de la beauté. Dufry (CA 2014 : 4 MdCHF) pèsera, avec WDFG, 7,8 MdCHF (7,4 Md€), dont plus de 3,3 Md€ en parfums-cosmétiques sur un marché mondial de la beauté en duty-free estimé à plus de 16,7 Md€.

Facebook
Twitter