Portrait : Vincent Mélice

DR

À la tête de la filiale française d’Yves Rocher, il part à la conquête de nouvelles clientes.

Quel a été votre premier job dans la beauté ?

V.M. : Chez Yves Rocher lorsque j’ai pris la direction de la filiale Mexique et USA. Auparavant, je n’étais pas au contact direct du secteur.

Comment êtes-vous arrivé à ce poste ?

V.M. : Avant d’arriver à la tête de la plus belle des filiales du groupe Yves Rocher, j’ai suivi la filière «éco-fi» de Sciences Po, puis j’ai passé de nombreuses années dans la finance. Stéphane Bianchi considérait cela comme une première étape avant de me faire évoluer comme patron de filiale.

Vos meilleurs souvenirs professionnels ?

V.M. : Les grandes conventions organisées avec les commerciaux. Je transmets et je reçois beaucoup. J’en ressors chargé d’énergie.

Vos objectifs à court et moyen termes ?

V.M. : Poursuivre la très belle success story de la filiale Yves Rocher France en étant un animateur de l’équipe qui la compose. Avec le comité de direction, nous avons défini un plan à trois ans baptisé «À la conquête». Son ambition : orienter la perception des consommatrices en leur prouvant qu’Yves Rocher est une marque efficace de grande qualité. Nous avons 9 millions de clientes dans nos fichiers et nous voulons conquérir les 15 millions qui déclarent ne pas nous acheter.

Si vous changiez de métier, que feriez-vous ?

V.M. : J’hésiterais entre deux pistes. D’abord, être explorateur pour retrouver la source de l’Orénoque. Sinon, à notre époque, je serais chef cuisinier car j’adore faire la cuisine, travailler en équipe et… donner des ordres !

Quel parfum portez-vous ?

V.M. : En ce moment, je suis client de la collection des parfums Nature, que nous avons lancée il y a quelques mois. C’est incroyable de pouvoir s’offrir trois fragrances de ce niveau pour le prix d’un grand parfum de concurrent.

Dates clés

1987. Diplômé de Sciences Po, il entre chez Arthur Andersen, puis chez Valeo

2001. Intègre le groupe Yves Rocher, au contrôle de gestion

2005. Directeur de la filiale Mexique-USA pour la marque Yves Rocher, puis directeur de filiale en Espagne et en Italie.

2014. Nommé directeur général de la filiale française

Facebook
Twitter