Portrait : Françoise Combis

Christophe Guibbaud

En septembre dernier, elle est devenue directrice des achats Beauté (parfumerie, maquillage et parapharmacie) de Monoprix et de Monop’Beauty.

Quel a été votre premier job dans la beauté ?

F. C. : Sans tomber dans le cliché, je suis une fille… et la beauté est mon univers de prédilection. Après une école de commerce, j’ai fait un premier stage chez Mustela puis je suis partie aux États-Unis (Madison, dans le Wisconsin) faire un MBA. À mon retour, j’ai intégré Neutrogena.

 

Comment êtes-vous arrivée à ce poste?

F. C. : Après avoir passé dix ans en direction marketing au sein de plusieurs marques (Sensodyne et Uriage), j’ai choisi d’entrer chez Monoprix en 2002 en tant que category manager en charge de la parapharmacie, mon univers d’origine, puis du maquillage. Je désirais comprendre le retail. Venant du marketing des marques, j’ai découvert un nouveau monde. Au-delà de nos différences, nos fournisseurs et moi nous rejoignons dans l’amour des produits. Cela facilite le dialogue. Puis tout s’est enchaîné naturellement, j’ai pris la direction de la beauté.

 

Vos meilleurs souvenirs professionnels?

F. C. : D’accompagner de jeunes marques en France – en maquillage, Rimmel, Une, Essie, Elle make-up – et de les aider à faire leur place sur le marché. Très récemment, j’ai découvert une PME polonaise qui a mis au point un gant démaquillant électrostatique incroyable car «sans produit», appelé Glov et que nous présentons à nos clientes en exclusivité. La beauté est un univers passionnant, les innovations doivent toucher le coeur des femmes toujours à la recherche de la perfection.

 

Vos objectifs à court et moyen termes?

F. C. : En septembre dernier, Pascale Cartier, directrice de l’offre alimentaire et parfumerie, m’a confié la direction des achats beauté avec, entre autres missions, la mise en ligne de toute la beauté. Le digital est l’avenir de notre métier.

 

Si vous changiez de métier que feriez-vous ?

F. C. : J’ai une âme d’entrepreneur et je vis mon métier pleinement. Monoprix est une entreprise extraordinaire avec une vraie liberté d’action.

 

Quel parfum portez-vous ?

F. C. : En ce moment, c’est le parfum Chloé qui m’accompagne. J’aime en changer, des plus prestigieux aux plus confidentiels et au gré de mes humeurs.

Dates clés

1992. Intègre Neutrogena

1995. Direction marketing de Sensodyne

1998. Direction marketing d’Uriage

2002. Entre chez Monoprix comme category manager

Facebook
Twitter