GMS: les supermarchés peinent

-0,9% L’hygiène-beauté au CAM arrêté au 23 mars 2015 ralentit, même si l’indice est moins mauvais sur cette troisième période de l’année (–1,9%) que sur la précédente (–2,7%). Les hypers limitent les dégâts sur un an (–0,2%), mais pas les supermarchés, à –2,2% au CAM.

Encore à la peine sur douze mois à –1,5%, le maquillage s’offre un joli sursaut sur quatre semaines avec +2,1%. Les lancements ont dû plaire car les lèvres se gonflent à +12,6%. Les yeux brillent à +5,4% mais pas les produits de teint (–1,8%) ni les accessoires (–14%). Et les ongles ternissent à –3,3%. Sur la catégorie, les hypermarchés engrangent de beaux résultats sur la périodes avec +4,8% tandis que les supermarchés souffrent à –3,3%.
Seule autre catégorie à surnager, la beauté affiche encore –1% au CAM mais se redresse sur la période à +1%. Et ce, grâce aux crèmes de soin (+2,9%), à la toilette visage (+0,8%) et aux autres produits visage (+4,6%). Les produits corps stagnent (–0,3%) et les solaires (–26,8%) attendent la belle saison. Les hypermarchés parviennent à garder l’équilibre au CAM (–0,1%) mais les supermarchés trinquent à –2,9%.
Poids lourd du marché, la toilette s’essouffle avec –0,3% sur douze mois et –3,5% sur quatre semaines. Les produits bains + douches sont les plus affectés avec –5%. Les déodorants marquent le pas à –2,3% et les savons de toilette ralentissent à –1,6%.
Juste derrière la toilette, les capillaires sont en mauvaise posture à –2,6% au CAM et –4,4% sur la période. Qui voit tous les segments se replier avec les shampooings à –4,4% et les après-shampooings à –0,9%. L’aura des colorations faiblit (–3,7%) alors que les laques et les coiffants sont toujours à la baisse (respectivement –7,4% et –4,6%). Et la remontée des huiles (lotions capillaires) est loin d’être d’actualité avec –23,4%.

Facebook
Twitter