GMS : grisaille en février

0%. Calme plat pour le chiffre d’affaires de l’hygiène-beauté au CAM au 22/02/2015. De plus, la situation s’est aggravée sur les quatre semaines arrêtées à la même date avec – 2,7% alors que le marché avait un peu redressé la barre sur la période précédente (+ 0,4%).

La beauté, stable sur douze mois, est la seule catégorie à enregistrer une évolution positive sur les quatre dernières semaines (+0,5). Une exception à mettre au compte des produits corporels (+10%) qui ont profité des jours froids et des solaires (+4%) ravis des vacances. Peu de mouvement en revanche pour les crèmes de soin visage à +0,3%. La toilette visage est en difficulté à –3,7% tout comme les autres produits visage à –3,6%.

Mauvaise passe pour les capillaires à –1,7% au CAM et –3,7% sur la période. Seuls les après-shampooings à +0,8% gardent la tête hors de l’eau car même les shampooings coulent à –2,4%. Après le grand élan, le plongeon des huiles se poursuit à –27,5%. Et ce n’est toujours pas la fête pour les laques à –10,6% et les coiffants à –9,1% tandis que les colorations manquent d’éclat à –1,2%.

Toujours au vert sur un an avec +1,2%, la toilette passe au rouge sur quatre semaines avec –4%. Les déodorants versent le plus lourd tribut avec –6,6%, les produits pour bain et douche chutant de 1,6% et les savons de toilette de 4,1%. Même phénomène pour l’hygiène bucco-dentaire à +2,1% au CAM mais –3,8% sur la période. Les brosses à dents à +3,4% peuvent avoir le sourire mais pas les dentifrices, poids lourd de la catégorie, qui sont à –7,3%. Et la croissance à deux chiffres des bains de bouche n’est plus d’actualité avec un score à –2,9%.

Le maquillage n’est pas au mieux de sa forme avec –1,2% sur douze mois et –1,5% sur quatre semaines. Le très beau décollage des lèvres (+14,8%) ne permet pas de rattraper la chute des ongles (–6%), ni celle du teint (–8,1%) et des accessoires (–14,3%). Heureusement les yeux à +2,8% ont encore de la ressource.

Facebook
Twitter