…et Firmenich les sept péchés

De janvier à mars, la maison de création a présenté l’Olfactive Design, un concept polysensoriel autour des sept péchés capitaux baptisé «Une divine comédie». L’agence Les Habilleurs, le sound-designer Jérôme Echenoz et l’artiste Anna Borowski ont été sollicités pour créer un décor composé de sept pièces, chacune illustrant un péché à travers des objets symboliques et une ambiance musicale propre. Montagne de coussins pour la paresse, assiettes vides pour la gourmandise… Chaque chambre est un écrin pour des jus aux partis pris souvent très forts : un narcisse glacé dans Emoi et moi de Pierre Negrin, un Maki sucré-salé pour Marie Salamagne, l’odeur de brocante retranscrite par un accord iris-truffe dans Mélange des genres de Frank Voelkl ou encore la luxure vue par Elise Bénat. L’exposition est désormais visible dans le studio new-yorkais de Firmenich.

Facebook
Twitter