Equivalenza persiste

La chaîne espagnole de parfums low cost envisage de finir l’année avec «50 à 60 boutiques sous contrat de licence en France, contre 22 aujourd’hui, indique Lara Pereira, responsable d’expansion dans l’Hexagone, sur son stand au dernier Salon de la franchise. Nous voulons démocratiser le parfum qui n’est pas si cher que cela à fabriquer ». Pourtant, quelques mois après leur ouverture, les magasins Equivalenza ont vu leurs stocks saisis pour preuve, à la suite d’une plainte de la Febea pour contrefaçon. Dans l’attente de la décision judiciaire, l’enseigne (CA total 2014 : 17 M€) restait confiante : «contrairement à ce qui a été annoncé, les boutiques n’ont pas fermé, si ce n’est quelques jours, le temps de les réapprovisionner », précise Lara Pereira.

Facebook
Twitter