À la loupe : les sérums en perles

wahldigital

Résultats de véritables prouesses technologiques, ils renouvellent la cosmétique de façon élégante et futuriste. Leurs perles en suspension préservent les actifs jusqu’au moment où ceux-ci sont en contact avec la peau.

Qu’est-ce que c’est ? À quoi ça sert ?

Perles nacrées en suspension dans un gel translucide, perles blanches dans un gel rose, l’effet est très esthétique, presque magique. C’est bien pour cela que les flacons sont tous transparents, mettant en valeur cette nouvelle galénique. Mais les sérums en perles ont bien d’autres atouts. «Au-delà de leur intérêt visuel, ils permettent de protéger les actifs et de réduire les interactions entre la phase aqueuse et la phase huileuse», explique Sébastien Bardon, PDG de Capsum, société spécialisée en encapsulation d’actifs et conception de nouveaux matériaux. Parfois dénommée microfluidique, sa technologie – que l’on retrouve par exemple dans les sérums Dr Brandt ou La Prairie – consiste à encapsuler, à l’aide d’une membrane polymère, une goutte d’huile riche en actifs dans un gel aqueux. Elle se décline maintenant en microgouttes comme pour le dernier sérum de Chanel. Il existe d’autres procédés, où une bulle «pleine» est constituée de microgouttes concentrées d’actifs liposolubles, ainsi dans la dernière version du sérum Abeille royale de Guerlain. Science et Mer a développé (notamment pour Eclaé) une technologie avec une enveloppe composée d’un alginate aux propriétés lissantes. Point commun entre tous ces procédés, ils permettent de se passer de tensio-actifs pour stabiliser les formules. Et surtout, les perles se brisent sous la pression de la pompe pour que la phase huileuse se mélange au dernier moment à la phase aqueuse. «Le choix de la pompe est important pour optimiser ce type de formulation. Il faut qu’elle écrase et disperse convenablement les perles et le gel», précise Magali Caldeira, chef de produit chez Eclaé.

La valeur sûre

Concentré liftant dermo caviar La Prairie (flacon-pompe 30 ml, 433,50€)

Ce sérum lifte et raffermit la peau. Il contient des perles d’or nacrées et une micro-émulsion fluide.

L’actualité produit

Abeille royale daily repair serum de Guerlain (flacon-pompe 30 ml, 120€, ou 50 ml, 160€)

Suspendues dans un gel hydratant et tenseur, des microsphères constituées de microgouttelettes contenant le Pur concentré royal d’abeille noire pour réparer les «microlésions» de l’ADN au sein de l’épiderme.

 

Hydra-Beauty micro-sérum de Chanel (flacon-pompe 30 ml, 81€)

Sa texture innovante renferme des bulles de Camellia alba OFA qui fusionnent avec la peau pour une hydratation continue et un effet repulpant intense.

 

Perles de Q10 sérum concentré Nivea (flacon-pompe 40 ml, 14,90€)

Les perles de Q10 sont présentes dans un gel enrichi en acide hyaluronique et créatine. Ces ingrédients sont naturellement présents dans la peau mais diminuent avec l’âge.
Ce soin augmente leur teneur naturelle pour prévenir et réduire les rides.

 

Do not age transforming pearl serum de Dr Brandt (flacon-pompe 30 g, 99€) en exclusivité chez Sephora

Ses perles libèrent à la dernière minute les actifs anti-âge du complexe Juvenessence de la marque.

Sérum perles précieuses d’Eclaé (flacon-pompe 30 ml, 68€)

Sa formule high-tech associe la micro-algue Dunaliella salina, signature de la marque, à deux actifs anti-âge de dernière génération pour régénérer, lifter et booster l’éclat.

Facebook
Twitter