Vu à Cosmetagora

DR

naturel

Une peau radieuse avec Naturex

Lors de la dernière édition de Cosmetagora Paris, le spécialiste avignonnais du naturel a présenté une collection rassemblant des ingrédients de son catalogue NatSelect (extraits végétaux) autour du thème New Radiance. Cette sélection agit sur l’éclat et l’homogénéité du teint via trois modes d’action. Le premier est l’exfoliation grâce à des extraits d’hibiscus et de cranberry riches en AHA (à des concentrations comprises entre 7 et 45%). Le deuxième consiste à gommer les imperfections et unifier le teint en diminuant la synthèse de mélanine avec des extraits de réglisse, mélisse ou rhodiola. Enfin, le dernier axe comprend des plantes apaisantes, comme le schizandra et, à nouveau, la réglisse, pour limiter les rougeurs. Le laboratoire d’application de Naturex a également mis au point la formule d’un soin de nuit façon sleeping pack, le Brightening Night Jelly, à la texture légère. Il comprend l’un des derniers lancements du fournisseur, l’Escin (dans la gamme NatPurity dédiée aux molécules végétales actives), un extrait de marron d’Inde pur à 95% qui active la microcirculation.

 

actifs

Expanscience agit sans retouche

Avec Pixalia, le producteur d’ingrédients imagine un actif offrant un relief et un teint parfaits, façon «Photoshop», aux peaux adultes grasses et à tendance acnéique. Il s’agit d’un actif éco-conçu issu du cléome, une plante herbacée à fleurs blanches récoltée au Burkina Faso, particulièrement riche en polyphénols, notamment en flavonoïdes. Pixalia va agir sur la quantité de sébum produit, en améliorer la qualité grâce à son effet antioxydant et soigner l’inflammation.

 

texturisant

Gattefossé durable et sans palme

Sur le salon, le fournisseur français a mis l’accent sur sa politique RSE, insistant sur son sourcing qui privilégie le local et sur ses actions de préservation de la biodiversité. Ce contexte a permis de faire redécouvrir le Geleol FPF lancé à l’automne 2014. Il s’agit d’un agent de texture épaississant, un Glyceryl stearate («approuvé Chine», Cosmos et Ecocert) issu d’une source naturelle sans huile de palme et à l’origine développé pour l’industrie agroalimentaire (d’où l’acronyme FPF pour «Food palm free»). Il offre les mêmes fonctions que le Geleol classique de Gattefossé, mais avec un sourcing différent pour les fractions d’huiles végétales.

 

naturel

Pacifique Sud Ingrédients exploite ses ressources

Deux extraits sont venus enrichir l’offre du laboratoire spécialisé dans les ingrédients polynésiens. Le premier, obtenu à partir du corail, est solubilisé dans de la glycérine, celle-ci apportant une action nourrissante supplémentaire. Ses propriétés reminéralisantes sont exploitées dans différents types d’applications cosmétiques. Le second est issu de la macération active de trois algues (Sargassum mangarevense, Turbinaria ornata et Galaxaura rugosa) dans un solvant spécifique. Riche en oligo-éléments, cet ingrédient a notamment des vertus purifiantes et nourrissantes grâce à sa solubilisation dans la glycérine.

 

capillaire

DSM coiffe à tout-va

Le coiffant est à l’honneur chez le chimiste, qui présente le dernier-né de sa gamme Tilamar, le Fix A140. Ce polymère multifonctionnel sans conservateur peut être utilisé dans plusieurs types de galénique : des sprays – il est particulièrement recommandé pour les pulvérisations sans aérosol –, des mousses, voire des cires transparentes… Il permet en outre de fixer de nombreux styles de coiffure, des boucles féminines aux cheveux courts des hommes. Il offre une tenue longue durée, sans coller, et une bonne résistance à l’humidité tout en séchant rapidement.

 

formules

Prod’Hyg enchanté

Pour promouvoir son catalogue d’ingrédients, et en particulier son savoir-faire sur les moussants, Prod’Hyg a imaginé de véritables «formules magiques» destinées à enchanter le moment de la douche grâce à des textures surprenantes. Ainsi, le White Magic, shampooing antipelliculaire sans sulfate à base de saponines, est contenu dans un packaging foamer qui transforme la formule en mousse. Toujours en capillaire, l’Enchanted Snow est un shampooing à l’effet rafraîchissant et apaisant grâce au Frigydil, préalablement rendu hydrosoluble pour être incorporé à la formule. Pour le corps, le Milky Wish surprend car cette émulsion lavante, comme un lait fluide, nettoie sans mousser et laisse la peau toute douce.

 

formules + tendances

BASF toujours plus proche du consommateur

Le géant allemand s’appuie à nouveau sur sa typologie de consommateurs (six profils répartis selon les personnalités, les besoins émotionnels et les motivations d’achat) mise au point avec TNS Infratest. Après une box rassemblant des formules capillaires pour chaque archétype, dévoilée lors du salon In-Cosmetics de Hambourg, BASF proposait à Cosmetagora la collection Beautiful Faces, soit le même principe appliqué à l’anti-âge. Les Authentics (naturels, proches de la famille…) utiliseront plutôt une huile pour le visage, tandis que les Energetics (confiants, indépendants…) préféreront un sérum hydratant et enluminant. La société a également exposé ses tendances couleurs pour 2016, élaborées avec le cabinet Fashion Snoops, dans quatre collections de maquillage. La première, Color Full, est une palette vibrante, électrique et primaire, représentée notamment par un rouge à lèvres rose intense obtenu à l’aide du pigment à effets Chione HD Digital Pink. Nude et romantique, Ancient Wisdom met à l’honneur des couleurs plus terreuses réveillées par des accents or. Woman of Power évoque des teintes féminines mais fortes, comme le rose pâle de l’Unique Satin Liplacker (avec du Gemtone Tan Opal) contrebalancé par des fards à paupières plus sombres et riches (bleu, prune). Enfin, Third Act évoque une approche de la couleur pensée pour les peaux matures.

 

formules

Berkem joue la transformation

Pour mettre en avant le Ko’zen, actif apaisant de sa gamme Polynektars (ingrédients riches en polyphénols), l’expert de l’extraction végétale a imaginé une formule de masque pour le visage baptisée Souffle de neige. Celle-ci surprend par sa texture powder-to-cream : en poudre, elle se transforme en crème riche lors de l’utilisation. Il s’agit d’une phase unique encapsulée au cœur d’un système qui permet de retenir une grande quantité d’eau. à l’application et par pression mécanique, la phase aqueuse est libérée, se transformant en crème.

La septième édition du salon consacré à la formulation cosmétique s’est tenue les 13 et 14 janvier dernier à l’Espace Champerret, à Paris.

Facebook
Twitter